Norvège : des prisons plus humaines testées

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

De l’innovation carcérale ce matin. Une nouvelle génération de prisons vient de voir le jour. Paradoxalement, on y prône le bien-être des détenus.

C’est le cas notamment en Norvège, à la prison de Halden qui se veut la prison la plus humaine du monde. On n’a pas du tout l’impression d’être dans un établissement de haute sécurité : pas de barbelés, pas de cellules… mais des chambres individuelles avec vue sur de grands espaces verts.
Ils se sont rendu compte que passer son temps dans de longs couloirs aveugles, finissait par créer de la tension et des conflits. Donc tout est ouvert avec salle de gym, bibliothèque, des cours de musique ou de cuisine.
Pour eux, la punition, c’est déjà la perte de liberté. Il n’y a pas de raison, qu’en plus, on fasse tout pour rendre invivable le quotidien des détenus.

Ce sont quand même des personnes qui ont commis un crime. C’est vraiment efficace contre les violences ou pour la réinsertion ?

Apparemment. La première prison de ce type a ouvert il y a cinq ans et il n’y a jamais eu le moindre incident violent. Notamment parce que tout est organisé en petits espaces. Les gardiens sont plus souvent en contact avec les détenus. Ils finissent par les connaître, ce qui améliore la sécurité.
Il n’y a pas, non plus, eu de récidive. Parce qu’on l’oublie, mais l’autre mission de la prison, c’est de transformer les détenus en bons citoyens, pour qu’in fine, nous puissions vivre en meilleure sécurité.
Mais bon, ça se passe en Norvège où, contrairement à la France, on n’a aucun problème de surpopulation carcérale.

La France, qui a une densité moyenne de 140% dans les prisons.