Intelligence artificielle : l’Estonie veut l'utiliser pour rendre les décisions de justice

  • A
  • A
1:12
L'innovation du jour est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h30
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ceux qui ont eu affaire à la justice le savent. Il faut parfois des mois, voire des années avant d’obtenir une décision du tribunal. Pour réduire les délais, certains pays ont trouvé une solution : laisser une intelligence artificielle régler automatiquement les litiges.

Cela se passe en Estonie au nord de l’Europe. Un projet qui fait partie d’un vaste programme qui cherche à utiliser l’intelligence artificielle pour mettre un peu d’huile dans les rouages de l’administration.
L’idée est d’automatiser le traitement des petits litiges, ceux où il y a moins de 7.000 euros en jeu. Chaque partie enverra ses revendications et ses preuves sur une plateforme. Et un algorithme rendra la décision automatiquement.

Tout est automatique ? Il n’y a pas d’humain dans la boucle ?

Si, il y aura toujours un juge pour superviser. Mais l’idée, c’est vraiment d’automatiser au maximum.
Le principe est plutôt bien accueilli par les Estoniens. Il faut dire que c’est probablement le pays d’Europe le plus avancé en matière d’administration électronique. 95% paient leurs impôts en ligne. 40% votent sur internet.

En France, le délai moyen pour une décision de justice, c’est presque six mois au tribunal d'instance et plus de 15 aux prud'hommes.