Hygiène : des ampoules LED qui produisent un éclairage antibactérien

  • A
  • A
1:39
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Chaque jour, Anicet Mbida nous fait découvrir une innovation qui pourrait bien changer notre façon de consommer. Ce mardi, il s'intéresse à un éclairage désinfectant. Il s'agit de s’agit d’ampoules LED classiques qui produisent un éclairage antibactérien sans aucun danger, ni pour les humains, ni pour les animaux, ni pour les plantes. Leur lumière détruit les microbes au bout de plusieurs heures.

Depuis la pandémie, il y a beaucoup d’innovation en matière de désinfection. On en a encore un exemple ce matin, avec un éclairage désinfectant : de la lumière qui détruit les microbes.

C’est une superbe idée pour les transports, les magasins ou les bureaux. Tout ce que touche la lumière sera totalement désinfecté en permanence.

Cela n’a rien à voir avec les UV-C, ces ultra-violets que l’on utilise dans les hôpitaux pour stériliser les chambres et le matériel médical. Car ils sont très dangereux. Ils détruisent l’ADN. Donc il ne faut surtout pas y être exposé, sinon on risque d’attraper un cancer de la peau.

Là, il s’agit d’ampoules LED classiques. Mais qui produisent un éclairage antibactérien sans aucun danger, ni pour les humains, ni pour les animaux, ni pour les plantes. Ce qui est nouveau.

Comment ça marche ? Comment c’est possible ?

Il se trouve que certaines longueurs d’onde (du côté du violet), arrivent à provoquer des dommages dans des bactéries comme la salmonelle, la listéria ou les staphylocoques. C’est une technique que la startup Vyv a optimisée pour éliminer encore plus de germes et pour fonctionner avec de la lumière blanche.

Leurs ampoules ont été certifiées antibactériennes pour un usage continu et illimité en présence d’humains. Elles seront bientôt installées dans le métro de New York et dans les toilettes des avions de la compagnie Delta Airlines.

Précisons tout de même qu’il leur faut plusieurs heures pour détruire les microbes, alors qu’avec des UV-C, cela ne prend que quelques minutes. Ensuite, la technologie n’a pas été testée sur la Covid. Mais avouez que c’est déjà un pas avant, d’arriver à désinfecter toute une pièce, en permanence, rien qu’avec son éclairage.