Diététique : un sucre de canne avec une teneur en sucre réduite de 40%

  • A
  • A
2:00
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Chaque jour, Anicet Mbida nous fait découvrir une innovation qui pourrait bien changer notre façon de consommer. Ce vendredi, il s'intéresse à une bonne nouvelle diététique. Le sucre Incredo, créé par les Israéliens de DouxMatok, a une teneur en sucre réduite de 40%.

L’innovation du jour concerne la diététique. Vous avez trouvé le premier vrai faux sucre. Ce n’est pas un édulcorant, mais du vrai sucre de canne. Sauf qu’il a une teneur en sucre réduite de 40%. 

Il s’agit de vrai sucre de canne, mais restructuré pour qu’on ait besoin d’en mettre beaucoup moins. Pour comprendre, il faut rappeler que les récepteurs sucrés que l’on a sur la langue sont plutôt fainéants. Du coup, pour ressentir un goût sucré, on est obligé d’en mettre beaucoup. Prenez un verre d’eau, par exemple. Il faut une bonne cuillère à café pour que l’eau soit sucrée.

Or tout ce trop-plein de sucre finira stocké dans le gras des bourrelets. D’où l’idée de restructurer le principal composant du sucre (le saccharose), pour le rendre plus gros, plus large afin qu’il couvre davantage de papilles sur la langue. On a donc besoin d’en mettre beaucoup moins pour obtenir la même saveur. En plus, on conserve le pouvoir énergétique du sucre contrairement aux édulcorants, type Stévia ou aspartam et leur drôle d’arrière-goût.

Et ça a été prouvé, testé ?

Plusieurs cabinets indépendants et sur des tests de goût à l’aveugle. Selon les recettes, on arrive à réduire de 30 à 50% la teneur en sucre ajouté, sans compromis sur le goût. Or le goût reste le nerf de la guerre. Ce n’est pas un hasard si l’on boude les produits allégés.

On l’appelle le sucre Incredo. Il a été créé par les Israéliens de DouxMatok.

C’est déjà commercialisé ? Il y a des produits qui l’utilisent ?

Cela commence tout juste. Pour l’instant, il n’y a qu’une pâte à tartiner et des cookies. Évidemment, avec un Nutriscore tout vert.

C’est une technique qui pourrait encore s’améliorer et réduire les taux jusqu’à 80 ou 90%. En plus, elle n’est pas limitée au sucre. On travaille aussi sur le sel, pour en garder le goût sans les effets néfastes sur la santé. Cela pourrait nous aider à faire preuve de modération sans pour autant faire un régime.