Automobile : une application pour détecter l'origine des pannes grâce au bruit

  • A
  • A
1:50
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Chaque jour, Anicet Mbida nous fait découvrir une innovation qui pourrait bien changer notre façon de consommer. Ce jeudi, il s'intéresse à une invention destinée au secteur de l'automobile, un système pour identifier les pannes sur une voiture grâce au bruit.

Ce matin, une innovation qui serait bien utile quand on achète une voiture d’occasion. Il s’agit d’une application capable de détecter les problèmes mécaniques rien qu’en écoutant la voiture.

C’est une sorte de "Shazam du mécano", la fameuse application qui donne le titre d’une chanson, après avoir écouté trois notes. Cela fonctionne de la même façon. Vous prenez votre téléphone. Vous lui faites écouter le moteur. Et il va détecter un problème de bougies ou de soupapes. En roulant, il entendra les soucis de direction assistée, d’embrayage, d’air conditionné ou de freins. Exactement comme certains experts capables, rien qu’à l’oreille, il sera capable de vous faire un diagnostic complet.

C’est sérieux ? Ça marche vraiment ?

C’est Skoda, le constructeur, qui a développé l’application. Il vient de la déployer dans plusieurs de ses concessions. Donc elle n’est pas disponible pour le grand public. Pour le moment, elle est réservée aux professionnels. Ils l’utilisent pendant les révisions et pour assister les mécanos. On imagine que ça fonctionne. Sinon, ils se tireraient une balle dans le pied.

En fait, le programme compare le bruit de la voiture au bruit de référence d’un même modèle sain. Il serait ainsi capable de détecter des problèmes dans une dizaine de catégories, en quelques secondes.

Est-ce qu’à terme, il pourrait y avoir une version grand public ?

Oui, c’est l’étape d’après. Cela permettra d’anticiper les pannes et de prendre rendez-vous directement avec le garage.

Avec le développement de l’intelligence artificielle, on devrait voir débarquer pas mal d’applications similaires. On pourrait donc bientôt avoir notre petit expert de poche. Et éviter de se faire arnaquer quand on achète une voiture d’occasion.