Automobile : les régulateurs de vitesse nouvelle génération ont été dévoilés au Salon de Tokyo

, modifié à
  • A
  • A
1:44
L'innovation du jour est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Un régulateur de vitesse copie votre style de conduite pour s’adapter à vos réflexes, afin de les optimiser sans vous brusquer. Un autre arrête le véhicule quand le feu passe au rouge.

L’innovation de ce mercredi nous vient du Salon de l’auto de Tokyo qui a lieu en ce moment. Il s’agit de régulateurs de vitesse que l’on va pouvoir utiliser en ville.

En général, on les utilise plutôt sur l’autoroute ou sur des voies rapides. La plupart savent s’adapter à la vitesse de la voiture qui est devant. Mais la nouvelle génération, elle, va aussi prendre en compte les intersections. Elle va ralentir automatiquement en arrivant au feu rouge et redémarrer dès qu’il passe au vert. C’est BMW, qui le propose. Et cela permet, même en ville, de conduire sans toucher les pédales, grâce au régulateur.

Mais il peut y avoir des voitures qui déboulent de partout.

C’est pour cela qu’il existe aussi des systèmes capables d’anticiper le comportement des autres automobilistes. Un exemple : vous roulez tranquillement avec le régulateur, quelqu’un vient s’insérer pile devant vous. La voiture va anticiper le mouvement et ralentir toute seule.
Il s’agit d’une technologie présentée par Honda. Ils ont pris en compte le style de conduite européen. Donc ils se disent capables d’anticiper une queue de poisson ou quelqu’un qui double par la droite. Donc on ne se fera plus surprendre dans les bouchons. La voiture va freiner et accélérer seule.

Mais le problème, c’est que c’est parfois compliqué à paramétrer. A-t-on fait des progrès là-dessus ?

Ça commence. Chez Hyundai, par exemple, on a présenté un régulateur de vitesse qui s’adapte au style de conduite du chauffeur. Il n’y a plus besoin de fixer une vitesse ou une distance de sécurité. Le système va lire les panneaux et doser l’accélérateur et le freinage comme l’aurait fait le conducteur.
En gros, on appuie sur "régulateur" et il s’occupe de tout. Ce n’est pas encore la voiture autonome, mais on s’en rapproche.