LE SAVIEZ-VOUS ? Sans Marco Polo, Christophe Colomb n'aurait jamais découvert l’Amérique

SAISON 2019 - 2020
  • A
  • A
3:17
Partagez sur :

Vasco de Gama, Christophe Colomb...Tous ces grands navigateurs du 15ème siècle avaient lu l'un des ouvrages de Marco Polo : "Le livre des Merveilles". Tous ont été influencés. Découvrez cette histoire dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire".

En écoutant le récit consacré à Marco Polo  vous avez peut-être eu envie d'en savoir plus sur l'influence qu'il avait eu dans l'histoire. Dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire", le spécialiste histoire Jean des Cars vous raconte comment son "Livre des Merveilles" inspirera les grands navigateurs du 15ème siècle. 

Le Livre des Merveilles, un ouvrage, écrit en langue d’oil, donc en français, a été offert en 1307 à Charles de Valois, prétendant au Trône de Constantinople. Ce livre sera ensuite recopié, avec des enluminures, en 1312, par Mahaut, comtesse de Bourgogne. Charles V en possèdera trois copies. On sait que ce volume fut un immense succès. Il connaîtra une nouvelle fortune au 15ème siècle.

Henri le Navigateur, frère du roi du Portugal, devait son surnom à sa passion pour la géographie et la navigation. Il fonde à Sagres, au sud-est du Cap Saint-Vincent, un arsenal, un observatoire et un école cartographique et nautique avec une immense rose des vents.

Il possédait un exemplaire du livre de Marco Polo. On peut penser que c’est un peu grâce à ces aventures vécues que le navigateur portugais Vasco de Gama parti de Sagres en contournant l'Afrique, à la conquête de l’Inde.

Un exemplaire annoté par Colomb

Christophe Colomb, lui aussi, avait ce livre, attentivement lu et annoté. Cet exemplaire existe toujours. On peut donc penser que Marco Polo a aussi contribué à faire partir les trois caravelles du roi d’Espagne vers l'Occident pour atteindre le Cathay, c’est à dire la Chine de Marco Polo. Si Colomb part vers l'Occident, c’est parce qu’il sait, à son époque, que la Terre est un globe mais on ignorait alors l’existence du continent américain. Il va le découvrir en 1492.

Marco Polo, lui, croyait que la Terre était plate. Pour aller en Chine, il n’y avait donc qu’une possibilité : partir vers l’Est. 

Sans parler de cette potentielle influence de Marco Polo sur ses successeurs, il ne pouvait prévoir un jugement postérieur qui l’aurait comblé. En effet, Humboldt, ce savant allemand de la fin du 18ème et du début du 20ème siècle, qui s’intéressait aux courants océanographiques et à leurs effets sur le climat, avait dit de Marco Polo qu’il était "le plus grand voyageur de tous les temps et de tous les pays".

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple PodcastsSoundCloudDailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Auteur et présentation : Jean des Cars 

Cheffe de projet  : Adèle Ponticelli

Réalisation : Laurent Sirguy et Guillaume Vasseau

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Europe 1 Studio

Les émissions précédentes