LE SAVIEZ-VOUS ? "La Guerre du feu" a fasciné les Français bien avant Jean-Jacques Annaud

SAISON 2019 - 2020
  • A
  • A
4:21
Partagez sur :

Au début de 20ème siècle, J-H Rosny aîné écrivit un roman préhistorico-philosophique qui fascina des générations d'adolescents : "La Guerre du feu". Découvrez cette histoire dans cet épisode bonus de "Au Cœur de l'Histoire".

En écoutant le récit consacré à l’incroyable découverte de la grotte de Lascaux, vous vous êtes peut être demandé à partir de quand les Français ont vraiment commencé à s'intéresser à la Préhistoire. Dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire", le spécialiste histoire Jean des Cars vous raconte l'histoire  du livre qui permis à la Préhistoire de sortir de l'oubli. 

Au milieu du 19ème siècle, un Français, Boucher de Perthes, fait admettre, pour la première fois, que les alluvions de la Somme et les premiers vestiges humains qu’on y a trouvés sont de la même période. L’archéologie préhistorique étudie les vestiges des humains et de leurs outils en association avec les restes de la faune, et de la flore dans des couches de terrains superposées.

À la fin du 19ème siècle, on s’intéresse de plus en plus aux origines de l’Homme et à la Préhistoire. Les découvertes des trente premières années du 20ème siècle sont une très brillante période pour l’école archéologique française. On multiplie les chantiers de fouilles. On met à jour et on tente de dater des squelettes, des silex, des armes de toutes sortes. La Préhistoire sort de l’oubli. Cet engouement ne va pas se limiter à un petit cénacle de savants. Il est aussi  popularisé par plusieurs écrivains.

En 1911, La Guerre du feu

L’un deux, Rosny aîné, est né à Bruxelles en 1856. Ami d’Alphonse Daudet et des frères Goncourt, il écrit avec son frère Rosny jeune des romans dans la ligne de l’école naturaliste de Zola. Mais il écrit aussi des romans sur la Préhistoire. En 1908, Rosny aîné cesse de collaborer avec son frère. C’est seul qu’il écrit, en 1911, La Guerre du feu. Le sous-titre est Roman des âges farouches. C’est un voyage dans la très lointaine préhistoire, au temps où l’Homme ne traçait encore aucune figure sur la pierre ou sur la corne. C’était peut-être il ya 100.000 ans. En 1911, aucune datation sérieuse n’était possible.

Rosny se demande comment les primitifs ont fait l’apprentissage de l’angoisse et de la terreur, luttant de toutes leurs forces pour ne pas périr. Comment l’Homme a-t-il pu survivre en ces temps lointains sans autres armes que la hache, la massue, les pieux et des sagaies ? 

Le roman raconte une guerre entre deux tribus. La première s’est fait voler le feu par l’autre. On suit le périple de quelques membres de la première tribu, qui tentent de récupérer le feu. Après bien des péripéties, ils vont découvrir l’endroit où le feu est caché et le ramener à ses premiers propriétaires ; les épisodes se succèdent. 

Un immense succès

Ils affrontent des chacals, des loups, d’autres tribus étranges comme les hommes sans épaules ou les hommes aux poils bleus. Mais la rencontre la plus fascinante est celle qu’ils font avec les mammouths. C’est l’animal le plus fort de l’ère quaternaire. Le chef de l’expédition, Naoh, fait alliance avec ces animaux impressionnants. Selon Rosny aîné, la prévoyance du mammouth et sa connaissance des choses avaient atteint leur apogée. Ils avaient l’avantage d’un instinct social plus ancien que celui des humains et d’une longévité qui favorisait l’expérience individuelle.

Ce roman préhistorico-philosophique eut un immense succès. Des générations d’adolescents s’y plongent et s’en délectent. Ce fut sans doute le cas du cinéaste Jean-Jacques Annaud. En 1981, il relève le défi de porter à l’écran ce sujet fascinant. Ce n’était pas évident. Il l'a parfaitement réussi. Ce fut un succès mondial. Il l’explique lui-même : la Guerre du feu n’ayant pas de dialogues, il n’y avait aucun problème de traduction ! C’est un spectacle universel. Seuls l’image et le son s’imposaient. Le film eut un César du meilleur film et un Oscar du maquillage ! Effectivement, les maquilleurs et maquilleuses avaient eu un travail inhabituel !

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Auteur et présentation : Jean des Cars 

Cheffe de projet  : Adèle Ponticelli

Réalisation : Guillaume Vasseau

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Europe 1 Studio

 

Les émissions précédentes