Wall Street enregistre sa pire journée de l'année sous le coup des tensions sino-américaines

, modifié à
  • A
  • A
La Bourse de New York a terminé largement dans le rouge, lundi.
La Bourse de New York a terminé largement dans le rouge, lundi. © AFP
Partagez sur :
Les tensions ravivées entre les États-Unis et la Chine ont plongé Wall Street dans le rouge, lundi. Pour la place new-yorkaise, c'est la pire journée de l'année.

Wall Street a plongé lundi, subissant de plein fouet le regain des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, marqué par le net recul de la devise chinoise face au dollar. Ses trois grands indices ont enregistré leur pire journée de l'année: le Dow Jones Industrial Average a perdu 2,90%, à 25.717,74 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, a cédé 3,47% pour clôturer à 7.726,04 points et l'indice élargi S&P 500 a lâché 2,98%, à 2.844,74 points. 

Dépréciation du yuan

L'escalade de la guerre commerciale sino-américaine a lourdement pesé sur la Bourse de New York. Ce conflit a connu un nouvel épisode lundi avec la dégringolade du yuan, la devise chinoise, qui a passé la barre des 7 yuans pour un dollar pour la première fois depuis 2008. Vers 22h15, le yuan onshore évoluait à 7,0507 yuans pour un dollar, son plus bas niveau en 11 ans, alimentant les spéculations sur un geste délibéré de Pékin pour soutenir ses exportations.

Le président américain, Donald Trump, a, sans surprise, réagi en dénonçant une "manipulation de la monnaie". "Cette violation majeure affaiblira considérablement la Chine avec le temps", a-t-il tweeté. La dépréciation du yuan fait suite à la menace du locataire de la Maison Blanche d'imposer des droits de douane supplémentaires à la quasi-totalité des importations chinoises à compter du 1er septembre.