VIDÉO - Comment ne pas se faire pigeonner quand on achète un billet d’avion ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

On s'est tous retrouvé un jour dans un avion où personne n'avait payé le même tarif. Mais des solutions existent pour éviter d'être le dindon de la farce, explique Vanessa Zha, la spécialiste "tourisme" d'Europe 1.

VIDÉO

Vous sentez ? C'est l'odeur de l'été, celle des départs en vacances pour certains et même des décollages en avion pour les plus chanceux ! Mais le plaisir peut être gâché par cette désagréable impression d'avoir payé son billet beaucoup plus cher que son voisin. Vanessa Zha, la spécialiste "tourisme" d'Europe 1, nous donne ses meilleures astuces pour limiter la casse. 

Un site et une application à tester. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez commencer par tester l'application Hopper. "Elle prédit le prix des billets d’avion. Elle est hyper précise, à 95% ! Elle vous explique si c’est le moment, quand vous vous connectez, d’acheter ou s’il faut attendre et dans quels délais", détaille Vanessa Zha. Autre outil à essayer : le site yapta.com. "Ce site vous propose de créer une alerte qui intervient dans les 24h après l’achat de votre billet. Et si jamais le prix a chuté, il vous propose un remboursement. Il y en a certains qui ont fait des milliers d’euros ou de dollars d’économies sur une année", explique encore Vanessa Zha.

Le meilleur moment pour acheter, c'est quand ? "Plus on s’y prend tôt, mieux c’est ! En revanche, il y a des statistiques qui montrent qu’au 56e jour avant votre départ, c’est quand même le meilleur moyen de trouver un bon plan. Vous faites entre 28 et 30% d’économies", ajoute Vanessa Zha. Si vous voulez réserver, et que vous avez le temps, visez aussi les heures de nuit et les mardis et mercredis de préférence.

Sur internet, on peut acheter sans danger. Vous êtes derrière votre écran, prêt à acheter ? "On commence déjà par avoir une vue globale du prix des billets en allant sur les sites de comparateur de billets. En revanche, on n’achète pas via eux. On se redirige après vers quoi ? Vers les sites de compagnies aériennes, c’est plus direct, c’est plus simple, c’est beaucoup plus fiable et puis surtout si vous avez une demande à faire en cas de retard d’avion ou de suppression de vol, vous allez directement sur le site de la compagnie et tout se règle sans intermédiaire, donc sans commission. On part quand même en vacances, donc on a envie d’avoir des choses simples, directes, pas compliquées !", conclut Vanessa Zha.