Tester un métier pour réussir sa reconversion professionnelle ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'entreprise Testunmétier permet aux salariés qui souhaitent se reconvertir d'essayer concrètement une nouvelle profession. Carine Celnik, dirigeante de la société, est venue présenter l'initiative dans La France bouge sur Europe 1, vendredi.
LA FRANCE BOUGE

C'est une sorte de stage de troisième pour adulte : Testunmétier propose aux salariés qui souhaitent se reconvertir professionnellement d'essayer concrètement une nouvelle profession, dans une véritable entreprise. "Tous les dispositifs qui existent aujourd'hui permettent seulement de se projeter, nous proposons de s'ancrer physiquement et émotionnellement dans un métier", affirme Carine Celnik, dirigeante de l'entreprise et invitée de La France bouge sur Europe 1, vendredi.

 

>> De 13h à 14h, La France bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

Financement partagé. Concrètement, Testunmétier promet de cerner les envies du salarié, de prospecter pour trouver l'entreprise qui va l'accueillir et de recruter un tuteur. "Les entreprises sont prêtes à financer ça", poursuit Carine Celnik, alors que les salariés désireux de changer de métier sont aussi mis à contribution, d'une manière plutôt discrète pour certains : "Beaucoup de testeurs s'auto-financent sur leur temps de vacances car ils n'osent pas le dire à leur DRH." En moyenne, indique-t-elle, les tests durent cinq jours, mais peuvent aller jusqu'à un mois entier. Le prix du test, lui, est fixé à 1.990 euros.

Un changement risqué. Alors que deux tiers des salariés pensent changer de métier, selon un sondage Ifop pour le site Monsters, la reconversion professionnelle représente toujours une évolution périlleuse pour un employé bien installé au sein d'une entreprise. 44% des sondés de la même étude jugent ainsi que c'est un changement risqué. "En testant, vous connaissez mieux le vocabulaire", assure la dirigeante, qui avance que certains de [leurs] testeurs se sont fait recruter" au travers de ce dispositif.

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec