Tesla, la chute d'une icone

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le constructeur de voitures électriques haut de gamme a de plus en plus de mal à rassurer ses investisseurs. Son action chute fortement.

Tesla traverse une nouvelle zone de turbulences... La marque de voitures électriques haut de gamme fondée en 2003 en Californie par Elon Musk a bien du mal à reprendre le dessus, et les blagues de son fondateur n'arrangent pas les choses. Une situation impensable il y a quelques années puisque Tesla est le premier à avoir réussi à doubler en quelques années les grands groupes automobiles. Son fondateur avait beau ne rien y connaître aux voitures, il a réussi à développer un modèle électrique de pointe avec une grosse autonomie et surtout un design très innovant. 

Fort de cette promesse, l'action s'était envolée. Les investisseurs étaient persuadés que tout ce que touchait Elon Musk se transformait en or. Mais la machine semble désormais se gripper. Les investisseurs commencent à avoir des doutes sur Elon Musk. Tesla est très en pointe sur les véhicules assistés et autonome, mais l'un de ses véhicules a été impliqué dans un accident mortel  il y a quelques jours. Le régulateur américain des transports a décidé d'ouvrir une enquête sur le sujet. Tesla vient par ailleurs de lancer - comme cela arrive souvent dans l'automobile - un important rappel de son modèle S.

Une blague qui passe mal

Surtout, la marque fait face à une concurrence qui ne cesse de s'accroître sur le marché du très haut de gamme électrique, Porsche avance notamment à grands pas. A cela s'ajoute des difficultés à produire dans les quantités annoncées son modèle d'entrée de gamme. Elon Musk va d'ailleurs reprendre directement la main sur la production, une décision logique en tant que CEO, d'après ce qu'il indique dans un tweet. Mais il n'en fallait pas plus pour faire douter les investisseurs qui commencent à être plus inquiets quant aux super-valorisations des valeurs technologiques aux Etats-Unis. 

Une autre raison, plus étonnante, a également causé une baisse de l'action : une photo publiée dimanche par Elon Musk sur les réseaux sociaux où il semble saoul et endormi avec un écriteau "ruiné" posé sur sa poitrine. Il y affirme notamment que "malgré d'intenses efforts pour trouver de l'argent Tesla a fait faillite". Un poisson d'avril qui n'a pas fait rire les investisseurs : l'action a continué sa baisse lundi à la bourse américaine, en recul de plus de 5%.