Taxes sur l'acier : la France exige une exemption "sans condition", annonce Bruno Le Maire

  • A
  • A
Le ministre appelle à une exemption de l'UE des surtaxes américaines.
Le ministre appelle à une exemption de l'UE des surtaxes américaines. © ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :
Depuis le G20 Finances, Bruno Le Maire a appelé Washington à exempter l'UE des taxes sur l'acier et l'aluminium, assurant qu'il n'"y aura que des perdants". 

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a exigé mardi une exemption "sans condition" des Etats de l'Union européenne de la surtaxe américaine sur l'acier et l'aluminium, visant en premier lieu la Chine. "Soyons clairs. Il ne peut pas y avoir de conditions (posées par les Etats-Unis à une exemption de la taxe sur l'acier et l'aluminium, ndlr). Nous expliquons seulement à nos amis américains que la décision qu'ils veulent prendre n'est pas appropriée", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse au terme du G20 Finances de Buenos Aires.

"Décision inappropriée". "Nous avons en Europe une industrie sidérurgique et nous ne voulons pas qu'elle soit fragilisée par une décision inappropriée et unilatérale", a déclaré en conférence de presse le ministre français, sous-entendant que la France et l'Europe ne devaient pas payer les pots cassés d'un conflit entre Washington et Pékin. Le G20 Finances qui s'est tenu à Buenos Aires lundi et mardi redoute que le conflit entre les deux principales puissances ne causent des dégâts collatéraux.

"Il n'y aura que des perdants". "Il n'y a pas de guerre commerciale civilisée, il n'y aura que des perdants s'il y a une guerre commerciale entre pays du G20", a-t-il averti. "Nous ne sommes pas à l'origine des difficultés causées par la surproduction d'acier", a souligné Bruno Le Maire.