revenus fonciers 1:27
  • Copié
, édité par Laura Laplaud
L'entourage du ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance de la France a annoncé réfléchir à limiter la hausse de la taxe foncière face à l'accélération de l'inflation ces derniers mois. Une bonne nouvelle pour les propriétaires, mais qui ne verra pas le jour avant plusieurs mois.

Ces dernières semaines, à la caisse ou à la pompe, l'inflation est galopante. À 5,2% au mois de mai, elle pourrait même atteindre les 7% cet automne, selon l'Insee. Mais il y a une bonne nouvelle si vous êtes propriétaire : le ministre de l'Économie Bruno Le Maire envisage de limiter la hausse de la taxe foncière, payée par environ 30 millions de Français.

"Limiter la taxe foncière est vital"

La taxe foncière augmente mécaniquement en fonction de l'inflation. "Nous réfléchissons à limiter la hausse de la taxe foncière, mais ce ne sera pas pour tout de suite", affirme l'entourage de Bruno Le Maire. Pour Pierre Hautus, de l'Union des propriétaires indépendants, c'est une excellente nouvelle. "Limiter la taxe foncière est absolument vital pour bon nombre de propriétaires. C'est pourquoi d'ailleurs, nous avons fait une procédure contre la ville de Marseille qui augmente de 16,5% sa taxe foncière, avec 200 propriétaires, des propriétaires occupants comme des propriétaires bailleurs, qui voient leurs impôts exploser et qui sont parfois en incapacité de subvenir à ce paiement qui devient beaucoup trop important dans leur budget annuel et quotidien", soutient-il.

Pour en bénéficier, il faudra patienter puisque cette mesure devrait faire partie du prochain du projet de loi de finance, soit après l'été. Ce ne sera donc pas dans le paquet de mesures du projet de loi sur le pouvoir d'achat qui sera lui examiné début juillet en Conseil des ministres. 

Le gouvernement avait déjà pris des mesures pour protéger les locataires face à l'inflation avec un blocage de la hausse des loyers à 3,5% sur un an.