Salon de l'agriculture : "La fréquentation est supérieure à celle de l'an dernier"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Environ 670.000 visiteurs ont parcouru les allées du Salon de l'agriculture. Au-delà des chiffres, les mentalités des consommateurs ont aussi évolué en un an.  

INTERVIEW

"La fréquentation est supérieure à celle de l'an dernier", se réjouit, dimanche sur Europe 1, Jean-Luc Poulain, président du Salon international de l'agriculture (SIA). "On va être autour de 670.000 visiteurs", contre 619.000 l'an dernier, enchaîne-t-il, alors que le Salon ferme ses portes après neuf jours d'intense activité. Aussi, et surtout, Jean-Luc Poulain voit dans cette édition 2018 les prémisses de changements profonds, tant du côté des mentalités que du côté des politiques.

"Des consommateurs friands de transparence". "En un an, une grande marge a été franchie de la part du consommateur, qui s'intéresse beaucoup à la manière dont est produit ce qu'il mange. On l'a ressenti sur tous les bâtiments du Salon, on a des consommateurs interrogatifs, friands de traçabilité, friands de transparence", relate notamment le président du SIA.

Pour cet éleveur picard, "nous sommes au bout d'un système, on va aller vers d'autres voies, d'autres chemins". Et ce Salon a été l'occasion pour lui de porter plusieurs messages aux représentants politiques qui en ont parcouru les allées.

"Les hommes politiques ont été sensibilisés". "Le changement ne se fera pas en un jour. Ce sera possible à une condition : qu'au niveau de l'organisation mondiale du commerce, tout ne puisse pas entrer n'importe comment dans notre pays dans n'importe quelle condition. Je pense que les hommes politiques ont été sensibilisés à cela", conclut-il, en référence notamment au projet d'accord de libres-échanges avec le Mercosur, qui inquiète les agriculteurs