Remade, l'entreprise qui reconstruit les iPhone de A à Z : "La qualité de chaque composant est garantie"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Remade est une entreprise française qui reconstruit entièrement des produits Apple. Une initiative écologique et économique qui permet de lutter contre l’obsolescence programmée.

INTERVIEW

C’est un mauvais réflexe dont on peine parfois à se débarrasser. Quand son téléphone tombe en panne, on essaye de le réparer et si ça ne marche pas, on en rachète un neuf. Un geste aussi peu économique qu’écologique. Pourtant, des solutions existent, comme le reconditionnement, mais aussi – et c’est moins connu – les téléphones reconstruits. C’est le créneau du Français Remade, qui réassemble des produits Apple de A à Z. "Si jamais on remet une batterie neuve et qu’on change les composants, un iPhone peut resservir plusieurs fois", assure Matthieu Millet, le patron de l’entreprise, invité de l’interview éco d’Emmanuel Duteil, mardi sur Europe 1.

Écoutez l'interview intégrale de Matthieu Millet à 22h20 dans le journal de la nuit d'Isabelle Millet. Le replay de l'émission est à retrouver ici.

Vérifier chaque élément. Mais au fait, ça consiste en quoi de "reconstruire un téléphone" ? "Reconstruire, ça veut dire racheter un téléphone, le démonter complètement et refaire toutes les pièces détachées une à une. Ça implique de pouvoir refaire un écran mais aussi toute la face arrière et l’électronique pour le garantir de la meilleure qualité possible", détaille Matthieu Millet. Et au final, les iPhone ou les iPad vendus par Remade, "approchent le produit neuf même si légalement on ne peut pas les qualifier ainsi".

Attention toutefois à ne pas confondre un iPhone reconditionné avec un iPhone reconstruit. "Le reconditionné consiste à repérer les bobos et à les réparer. La reconstruction s’intéresse en plus aux détails et à l’esthétique du produit. C’est un démantèlement de tous les sous-ensembles pour les tester un à un et garantir la qualité de chaque élément", explique Matthieu Millet. Une précision qui concerne tous les éléments, même les plus anodins comme les écrans. "On démonte l’écran original, on sépare la vitre, on remplace les composants électroniques qui permettent de polariser l’image, on nettoie tout ça et on remonte une vitre neuve sur un écran LCD original", égrène le patron de Remade.

Des produits 25 à 30% moins chers. Parmi les leaders du marché français, l’entreprise, basée en Normandie près d’Avranches, achète des produits Apple en France mais aussi "en Europe et aux États-Unis". Pour éviter de racheter des téléphones volés, Remade se tourne notamment vers les opérateurs, qui proposent à leurs clients de racheter leurs vieux mobiles. Et on est loin d’un ramassage des déchets un peu artisanal : Matthieu Millet vise les 800.000 iPhone reconstruits en 2018. Et il compte beaucoup sur les fêtes de fin d’année : "à l’approche de Noël, les gens revendent leurs vieux téléphones pour en avoir un neuf. Donc c’est la période où on rachète beaucoup de mobiles".

Entendu sur europe1 :
Quand vous utilisez un iPhone dans sa deuxième vie, vous économisez 90 kilos de CO2

L’intégralité du processus est réalisé en France, ce qui ne pèse pas tant que ça sur le prix final du produit reconstruit, en général 25 à 30% moins cher qu’un équivalent neuf. "En ce moment, on a des iPhone 6 à 199 euros avec une batterie neuve et une garantie d’un an. C’est une bonne solution pour les enfants qui veulent un produit de qualité avec la marque Apple", estime Matthieu Millet. En revanche, si vous voulez un Samsung, il faudra aller voir ailleurs : Remade ne reconstruit que des produits Apple, plus intéressants sur le plan économique car neufs, ils restent chers plus longtemps que leurs concurrents.

Un geste écologique. Au-delà du seul argument économique, acheter un iPhone reconstruit revient aussi à faire un geste pour la planète. "Pour fabriquer un produit comme un iPhone, il faut à peu près 100 kilos de CO2. Pour le reconstruire, il en faut dix. Donc quand vous utilisez un produit dans sa deuxième vie, quelque part vous économisez 90 kilos de CO2", explique le patron de Remade, qui se désole de voir les gens se ruer sur les produits neufs à prix cassés, alors qu’il est "possible de reconstruire ce même produit pour à peine plus cher dans la plupart des cas".