PSA : des ventes en baisse pour 2019 mais une année 2020 "de bon augure"

  • A
  • A
Peugeot e-208 2000x1000 AFP 1:17
Jean-Philippe Imparato, à gauche, présente la version électrique de la Peugeot 208 au côté du premier ministre slovaque © JOE KLAMAR / AFP
Partagez sur :
Les ventes mondiales du groupe automobile français PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall), en cours de fusion avec Fiat Chrysler, ont chuté de 10% en 2019. Jean-Philippe Imparato, directeur général de Peugeot, était sur Europe 1 jeudi et préfère se tourner vers l'avenir.
INTERVIEW

"On commence 2020 avec un nombre de commandes 20 à 30% supérieur à l'année dernière", se rassure le directeur général de Peugeot, Jean-Philippe Imparato, sur Europe 1 jeudi. Pourtant, les ventes de voitures du groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) sont en berne. En 2019, elles ont reculé de 10% pour un total de 3,49 millions de véhicules vendus.

Le groupe a de nouveau souffert de la fermeture du marché iranien sous la pression des sanctions américaines. Sur les quatre premiers mois de 2018, il y comptabilisait encore des volumes de ventes importants (144.000 unités) ramenés à zéro l'an dernier. Hors impact exceptionnel de l'Iran, la chute des ventes atteint 6,6%.

Les 208 et les 2008 boostent le carnet de commandes

Le constructeur a annoncé ces chiffres jeudi et c'est surtout la marque Peugeot qui recule (-16,3%). Citroën a, par exemple, davantage limité les dégâts (-5,1%). Mais le directeur général de la marque au lion, qui explique que les nouvelles 208 et 2008 ont boosté le carnet de commandes de début 2020, se tourne déjà vers l'année à venir. "La 208 et la 2008 ont des résultats assez extraordinaires", se réjouit-il. "En plus, le pourcentage de version électrique de ces mêmes modèles est très surprenant. On est très au-dessus des chiffres qu’on imaginait être nécessaires", explique-t-il encore.

Ces deux effets - les bons chiffres des 208 et des 2008 et ceux de leur version électrique -, "plus le succès, qui ne se dément pas, des 3008 et 5008, augurent d'une année 2020 qui se passe bien pour Peugeot".

Europe 1
Par Maxime Dewilder