Les prix à la consommation augmentent de 1,6% en mars sur un an

, modifié à
  • A
  • A
grands magasins printemps 1280
Cette hausse des prix à la consommation est notamment issue d'un rebond des prix des produits manufacturés après la fin des soldes d'hiver. © ADRIEN MORLENT / AFP
Partagez sur :
Le rebond des prix des produits manufacturés et des produits alimentaires expliquent ce rebond de la consommation française au moi de mars.

Les prix à la consommation ont augmenté de 1,6% en mars sur un an, en raison de l'accélération des prix des services, de l'alimentation et du tabac, selon les chiffres définitifs de l'Insee publiés jeudi. Ces chiffres s'inscrivent en légère hausse par rapport aux estimations provisoires qui étaient de +1,5%. Les prix de l'énergie ont quant à eux légèrement ralenti tandis que ceux des produits manufacturés se sont repliés.

Produits manufacturés. Sur un mois, les prix à la consommation ont augmenté de 1% en mars, après une stabilité en février (+0,1%), souligne l'institut statistique dans un communiqué. Cette hausse est issue d'un rebond des prix des produits manufacturés après la fin des soldes d'hiver (+2,1%) et de ceux des produits alimentaires (+0,4%). Ceux de l'énergie se replient de 0,7% dans le sillage des produits pétroliers.

Hausse au sein de l'UE. L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), utilisé pour les comparaisons au sein de l'Union européenne, a augmenté de 1,7% sur un an, hausse plus soutenue qu'en février (+1,3%). Sur un mois, l'IPCH augmente de 1,1%, après une stabilité en février.

Quant à l'indice d'inflation sous-jacente (ISJ) sur un an, c'est-à-dire corrigé des variations saisonnières et débarrassé des phénomènes conjoncturels tels que la volatilité des prix de l'énergie, il est en faible hausse, +0,9% contre +0,8% le mois précédent. Sur un mois, il rebondit à +0,3%, après un repli de 0,4% en février.