Les créations d'entreprises reculent en France en novembre

  • A
  • A
Au cours des trois derniers mois, le nombre cumulé d'entreprises créées est en hausse de 16,3% sur un an, avec une forte contribution du secteur "transports et entreposage".
Au cours des trois derniers mois, le nombre cumulé d'entreprises créées est en hausse de 16,3% sur un an, avec une forte contribution du secteur "transports et entreposage". © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Partagez sur :
Les immatriculations de micro-entrepreneurs ont notamment connu une forte chute de 11,2% en novembre après une hausse de 8,9% le mois précédent, rapporte vendredi l'Insee. 

Les créations d'entreprises en France ont reculé en novembre de 5,3% en données corrigées des variations saisonnières, après avoir connu une hausse de 4,4% en octobre, a indiqué vendredi l'Insee.

Les micro-entrepreneurs, une forte chute en novembre... Si les créations d'entreprises classiques sont restées quasi stables, se repliant de 0,2% contre une hausse de 0,8% en octobre, les immatriculations de micro-entrepreneurs ont connu une forte chute de 11,2% après une hausse de 8,9% le mois précédent, a détaillé l'Institut national des statistiques dans un communiqué. Au cours des trois derniers mois, le nombre cumulé d'entreprises créées est en hausse de 16,3% sur un an, avec une forte contribution du secteur "transports et entreposage" qui gagne 5,6 points. 

... mais sur un an, une hausse de 28%. Sur douze mois, le nombre cumulé d'entreprises créées a légèrement ralenti (+17,3% après +18,5% en octobre), "les immatriculations de micro-entrepreneurs progressant de 28%, les créations d'entreprises individuelles classiques de 21,1% et, dans une moindre mesure, celles de sociétés de 1,5%", a souligné l'Insee.

 

Qu'est-ce qu'une micro-entreprise ? La microentreprise est une notion utilisée par l'Insee. Distincte du régime fiscal éponyme, elle englobe les sociétés de moins de 10 personnes, au chiffre d'affaires annuel ou au total de bilan n'excédant pas 2 millions d'euros.