INFO EUROPE 1 - Le projet de scission d’EDF prend déjà du retard

, modifié à
  • A
  • A
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :
La direction d’EDF devait présenter au gouvernement son projet "Hercule", projet qui vise à séparer en deux le groupe, au mois de décembre. Finalement, la présentation se fera plus tard.
INFO EUROPE 1

Les discussions avec la commission européenne ne s’avéreraient pas aussi simples que l’espéraient les dirigeants du groupe EDF. La direction devait présenter au gouvernement son projet "Hercule", projet qui vise à séparer en deux le groupe, au mois de décembre. Mais il faudra encore patienter.

"Aujourd’hui, les conditions ne sont pas réunies sur la régulation : la mise en place de la nouvelle Commission européenne, avec laquelle l’Etat doit mener des discussions, devrait permettre d’éclaircir la situation d’ici quelques mois", peut-on lire dans un courrier envoyé par le PDG Jean-Bernard Levy à ses collaborateurs. 

Un appel à la grève a été lancé 

Le PDG d’EDF poursuit sa lettre en indiquant que la remise de ses propositions pour la réorganisation d’EDF au gouvernement ne pourra se faire à la fin de l’année comme prévu. Le projet, dont les grandes lignes ont été dévoilées en juin, prévoit de créer un "EDF bleu"qui regrouperait le nucléaire, les barrages et RTE, détenu à 100 % par l’Etat, et un "EDF vert", qui regrouperait les renouvelables et Enedis, dont environ 35 % seraient mis en bourse.

Les syndicats d’EDF vent debout contre ce projet sont en train de préparer une lettre qu’ils enverront dans les prochains jours à l’Elysée pour demander à être reçus par Emmanuel Macron. Un appel à la grève a été lancé pour le 17 octobre prochain.

Europe 1
Par Maud Descamps