France : le moral des ménages rebondit en janvier après un trou d'air en décembre

, modifié à
  • A
  • A
Le solde d'opinion des ménages quant à leur situation financière future a rebondi avec une hausse de 8 points.
Le solde d'opinion des ménages quant à leur situation financière future a rebondi avec une hausse de 8 points. © DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :
En janvier, après une nette baisse en décembre, le moral des ménages a repris des couleurs avec une hausse de 5 points. 

L'indice de confiance des ménages en France, qui avait atteint en décembre son plus bas niveau depuis novembre 2014, a rebondi en janvier mais reste en dessous de sa moyenne sur une longue période, a rapporté mardi l'Insee.

+5 points. L'indicateur, qui avait perdu en décembre 4 points par rapport à novembre sur fond de crise des "gilets jaunes", a gagné 5 points pour le mois de janvier et retrouve son niveau de novembre, à 91. L'indicateur de décembre, initialement de 87, a en effet été révisé à la baisse d'un point "en raison de l'actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières (CVS)", précise l'Insee.

Une hausse plus importante concernant l'avenir financier. Cet indicateur est calculé sur la base de soldes d'opinion (différences entre proportion de réponses positives et négatives). Il demeure bien en dessous de sa moyenne de longue période, qui est de 100, précise l'Institut national des statistiques. Le solde d'opinion des ménages quant à leur situation financière future a rebondi (+8 points), mais demeure inférieur à sa moyenne de long terme. Idem pour le solde d'opinion des ménages par rapport à leur situation financière passée, en hausse de 4 points mais toujours inférieur à sa moyenne.

La capacité d'épargne reprend aussi des couleurs. Après un mois de décembre pessimiste sur fond de mouvement des "gilets jaunes", l'opinion des ménages s'est aussi améliorée concernant leur capacité d'épargne. La capacité d'épargne future retrouve son niveau de novembre 2018 tandis que l'opinion correspondant à la capacité d'épargne actuelle est stable, les deux indicateurs restant toutefois également inférieurs à leur moyenne de long terme.