Fighters Program : ces entrepreneurs pas comme les autres hébergés par Station F

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Via son "Fighters Program", le plus grand campus de startups au monde donne chaque année sa chance à une quinzaine d'entrepreneurs au profil atypique.

Quelque 4.000 personnes travaillent chaque jour à Station F, le plus grand campus de start-ups au monde, situé à Paris, dans le 13ème arrondissement. Halte aux stéréotypes : tous ne sont pas des jeunes hommes blancs diplômés de HEC ou de Polytechnique. Il y a aussi des jeunes issus des quartiers difficiles, des zones rurales, de milieux sociaux défavorisés, des réfugiés et des étrangers qui ont du mal à s'intégrer. Chaque année, le lieu accueille en effet une quinzaine de jeunes pousses aux profils atypiques à travers son "Fighters Program".

"L'un des enjeux dans la création de Station F, c'est la diversité"

"Le Fighters program exprime très bien ce qu'est l'ADN de Station F depuis le départ. L'un des enjeux dans la création de Station F, c'est la diversité. On est là pour avoir les meilleurs des meilleures écoles, mais aussi pour avoir les meilleurs entrepreneurs, sans forcément regarder le background", résume sur Europe 1 Marwan Elfitesse, responsable des programmes start-up à Station F.

>> De 17h à 20h, c’est le grand journal du soir avec Matthieu Belliard sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Karim Fadloun en est aujourd'hui l'un des meilleurs exemples. "Je ne sors pas du sillage habituel", confirme au micro de Matthieu Belliard celui qui a été éducateur dans la protection de l'enfance pendant plus de cinq ans, mais qui a aussi travaillé dans l'aérien et en tant que commercial. Le jeune homme a toutefois une idée : créer une plateforme de recrutement de personnels soignants et sociaux-éducatifs. Associé à un ingénieur informatique, spécialisé dans le développement d'applications web et mobiles, il entend alors parler du Fighters Program via l'association Les Déterminés, qui aide les jeunes des quartiers populaires à se former à entrepreneuriat.

Un accès aux ressources 24 heures sur 24 pendant un an

Début 2018, après avoir présenté son projet, baptisé A2Job, devant un jury composé notamment du fondateur de Station F, Xavier Niel, Karim Fadloun est admis au sein du campus. "On a été hyper fiers de faire partie de la toute première promotion du Fighters et de rejoindre ce lieu qui est aujourd'hui mythique", sourit-il aujourd'hui.

>> LIRE AUSSI - E-santé, mobilité, sauvetage en mer : ces innovations françaises qui font la une à VivaTech

Concrètement, le Fighters Program, totalement gratuit, donne un accès 24 heures sur 24 à Station F, et cela pendant un an. Les entrepreneurs sélectionnés se mêlent alors à ceux du Founders Program, le plus gros programme hébergé ici, avec 200 start-ups et quelque 700 entrepreneurs, qui doivent quant à eux s'acquitter d'une facture de 200 euros par mois pour un poste de travail.

Europe 1
Par Thibauld Mathieu