Cyprien et Norman ont dégagé (au moins) 1,5 million d'euros de bénéfices depuis 2013

  • A
  • A
Cyprien, Norman crédit : AFP / montage Europe1.fr - 1280
Cyprien et Norman, stars de Youtube, a réalisé d'importants bénéfices sur lesquels ils ont fait de l'optimisation fiscale. © AFP / montage Europe1.fr
Partagez sur :

Les youtubeurs Cyprien et Norman gagnent plusieurs centaines de milliers d'euros par an grâce à leurs activités, et quelques habiles (et légales) montages fiscaux, révèle BFMTV.

Les youtubeurs stars Norman et Cyprien ont dégagé 1,5 million d'euros de bénéfices ces derniers années, en cinq ans pour le premier et en trois ans pour le second, selon les informations de BFMTV jeudi

De (très) importants bénéfices. Avec une marge qui dépasse en moyenne les 70% de bénéfices, le métier de youtubeur semble plutôt rémunérateur pour Norman et Cyprien. Leurs chiffres d'affaires respectifs n'ont cessé d'augmenter en trois ans. De 375.061 euros en 2013, Cyprien a atteint les 827.802 euros en 2015 tandis que Norman a enregistré 336.980 euros en 2013 et 526.634 euros en 2015. Ces revenus correspondent à toutes leurs activités : publicité sur les vidéos, contrats de placement de produits...

En bénéfices cumulés, Cyprien a gagné 1,5 million d'euros entre 2013 et 2015, et Norman a atteint la même somme entre 2012 et 2016, selon les chiffres de BFMTV que ni l'un ni l'autre des youtubeurs n'a commenté.

Une optimisation fiscale. Pour payer moins d'impôt sur le revenu, les deux hommes d'affaires ont par ailleurs créé deux sociétés anonymes pour remplacer leur société unipersonnelle. Ils ne payent donc plus 45% d'impôts sur le revenu mais 30% sur les dividendes de leurs sociétés.

Des plus-values parfaitement anticipées. Autre source de revenus : la vente de Webedia de la société Talent Web dont ils étaient tous deux actionnaires. Pour éviter les lourdes taxes sur les plus-values réalisées à ce moment-là, ils ont eu recours à un autre montage fiscal légal. Juste avant la vente, ils ont transféré leurs actions dans d'autres sociétés leur appartenant : Web born SA et Mouton compagny SASU. Cela leur a évité de payer 15,5% de cotisations sociales (CSG et CRDS), plus un impôt sur le revenu allant jusqu'à 45%. Cyprien a alors empoché entre 6,6 et 11,8 millions d'euros; et Norman entre 2,2 et 4 millions, selon BFMTV.