À La Grande récré, "c'était un Noël compliqué mais satisfaisant"

  • A
  • A
Partagez sur :
Invité de la matinale de Pierre de Vilno, mercredi, le directeur exécutif des opérations de La Grande récré Thierry Morvan fait le point sur la période de Noël, cruciale pour son entreprise. Le dirigeant assure qu'Internet n'a pas fait disparaître la vente physique en magasin, avec un service axé sur le conseil.
INTERVIEW

Les magasins de jouets ont-ils pâti de la mobilisation contre la réforme des retraites, qui durent depuis maintenant trois semaines ? Assurément, confie Thierry Morvan. Mais pour le directeur exécutif des opérations de La Grande récré et invité de la matinale de Pierre de Vilno, mercredi matin, "c'était un Noël compliqué mais satisfaisant".

 

C'est toute une période qui a été touchée par ce mouvement social. "Mais malgré ce qui se passe, les gens se retrouvent en famille", affirme Thierry Morvan sur notre antenne. "Il faut prendre cela [les grèves et les différentes protestations contre la réforme] de manière cartésienne : à partir du moment où on a une restriction de liberté d'action des citoyens, vous avez un flux de clients en baisse, des problèmes avec la logistique, des soucis pour les salariés et des difficultés pour le transport des clients", enchaîne-t-il. "Il a fallu être extrêmement réactifs."

L'ourson Noisette, un best seller

Depuis le début du mouvement social, La Grande récré continue de miser sur ses atouts face aux géants du Net et en particulier Amazon. "Internet nous permet de renseigner nos clients et de les informer pour les amener vers nos magasins, où nous avons nos parents conseils", vante Thierry Morvan. Et notamment jusqu'à mardi, avant le réveillon : "Le client de dernière minute est aussi le client du commerce physique. Et pour le dernier cadeau, on a besoin d'un conseiller."

 

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Vendu à la dernière minute ou bien en amont de Noël, un best seller s'est clairement distingué cette année : "L'ourson Noisette, que nous avons vendu dans une quantité que nous n'attendions pas. C'est un ourson taupe avec une belle écharpe rouge qui rappelle le rouge de Noël et symbolise la fête de Noël", explique Thierry Morvan, qui s'attend par ailleurs à un nouvel afflux de clients en magasin dès jeudi, pour le remplacement des cadeaux défectueux ou pas jugés assez satisfaisants par les enfants.