Décembre frileux pour les ventes de livres

  • A
  • A
Partagez sur :

Les ventes de livres en décembre ont été plutôt décevantes, en librairie et sur internet, en raison notamment du calendrier et de la date tardive des vacances de Noël, indique Livres Hebdo. Avec deux jours ouvrés en moins qu'en 2011, le mois de décembre, qui représente 20% à 30% de l'activité annuelle des librairies, "n'aura pas permis d'équilibrer les ventes de livres en 2012", précise le magazine spécialisé dans un premier bilan non précisément chiffré de l'activité réalisée pendant les fêtes de Noël.  

L'arrivée des vacances scolaires le 22 décembre a favorisé une concentration des achats les trois ou quatre derniers jours avant Noël, avec une explosion des ventes le samedi. Toutefois, par rapport à bien d'autres secteurs, le livre montre des signes de résistance que l'on retrouve au Royaume-Uni mais moins en Allemagne et aux Etats-Unis, souligne Livres Hebdo. Le livre figurait, avec l'argent, aux premiers rangs des cadeaux souhaités à Noël par les Français, selon une étude publiée par Deloitte. Par ailleurs, si la configuration du calendrier, avec Noël tombant un mardi, a favorisé les achats en librairie jusqu'au soir du 24 décembre, elle n'a pas aidé les commandes tardives sur internet.