Un Puy du Fou espagnol va ouvrir fin août : "On s'adresse d'abord aux Espagnols"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Une version hispanique du célèbre parc vendéen ouvrira ses portes fin août, avec l'ambition d'être rentable dès la première année.
REPORTAGE

Le succès du Puy du Fou ne se dément pas : avec 2,3 millions de visiteurs par an, le site vendéen est le deuxième parc à thème le plus visité de France, après Disneyland Paris. Fort de ce dynamisme, le Puy du Fou prépare l'ouverture de son parc espagnol à Tolède, au sud de Madrid. La première déclinaison internationale du parc vendéen présentera ses premiers spectacles nocturnes à partir du 30 août, avant l'ouverture complète du parc d’ici 2021.

Déjà 1.600 personnes travaillent sur le site

C'est le premier défi de ce parc : résumer en un spectacle d'1h15 pas moins de 1.500 ans d'histoire de l'Espagne. Dès la fin du mois d'août, 4.000 personnes pourront assister chaque soir à la représentation de Songes d'Espagne. "Nos spectacles de nuit sont un peu nos pépites. Donc on commence par ça et on se donne le temps que le bouche-à-oreille puisse commencer à fonctionner avant d'ouvrir le parc", détaille Erwan de la Villéon, qui dirige le site espagnol.

Démarré l'hiver, le grand chantier du Puy du Fou espagnol avance contre-la-montre sous la chaleur du soleil de Tolède. Le site s'étale sur 160 hectares et aura sa propre sortie d'autoroute, alors que 1.600 personnes travaillent actuellement sur place. Côté économie, les promoteurs prévoient d'arriver à la rentabilité dès la première année.

Éviter le cliché "à base de paella et de flamenco"

Pour le Puy du Fou, il a fallu se poser une question : quel public fallait-il toucher en priorité avec cette première déclinaison à l'étranger, avant une probable ouverture prochaine en Chine ? "On s'adresse d'abord aux Espagnols", assure Erwan de la Villéon. "Si on s'adresse à eux, les étrangers viendront. Si on s'adresse aux étrangers, on va finir par faire un cliché à base de flamenco et de paella qui ne va pas marcher en Espagne."