"Un musicien curieux avec un sublime sourire" : Manu Katché rend hommage à Tonton David

, modifié à
  • A
  • A
manu katché 1:35
Manu Katché et Tonnton David avaient travaillé ensemble pour "Un indien dans la ville" © Europe 1
Partagez sur :
Le chanteur de reggae français Tonton David est décédé lundi à l'âge de 53 ans. Manu Katché, avait composé avec lui la bande originale du film "Un indien dans la ville", et notamment la chanson "Chacun sa route". Mercredi dans "Culture Médias", le batteur évoque, la gorge nouée par l'émotion, cette collaboration pleine de bonne humeur et de curiosité musicale. 
INTERVIEW

En 1994, la France découvre Mimi Siku, personnage du film Un indien dans la ville et chantonne sa bande originale, Chacun sa route. Derrière ce titre, trois musiciens : Manu Katché, Geoffrey Oryema et Tonton David, décédé lundi à l'âge de 53 ans. Invité de Culture Médias mercredi, Manu Katché évoque avec émotion cette collaboration entre les trois musiciens, et le souvenir empreint de curiosité musicale et de sourires qu'il gardera de Tonton David. "Cette musique de film, c'est un beau souvenir avec Tonton David, que je ne connaissais pas du tout à ce moment-là", explique Manu Matché.

"Toujours à la recherche de nouveaux sons"

"On formait, avec Geoffrey Oryema, une espèce de trio d'Africains et de Franco-africains", se souvient-il. "Et ça a beaucoup pulsé, immédiatement." Entre les trois musiciens, le courant passe et les idées fusent. Les blagues aussi. "On a beaucoup, beaucoup rigolé", raconte le batteur. "Tonton David était vraiment quelqu'un avec beaucoup d'énergie et beaucoup d'humour. Il avait une vraie joie de vivre."

Au lendemain du décès de Tonton David, c'est avec la gorge nouée par l'émotion que Manu Katché évoque ses souvenirs. "Hier soir, j'étais super triste", confie-t-il. "Il était tout jeune, 53 balais ce n'est pas franchement vieux. Et il est toujours à la recherche de nouveaux gimmicks et de nouveaux sons. C'était une espèce de curieux, avec une bonne humeur et un sublime sourire sur le visage. Sa disparition m'a franchement rendu triste."

Europe 1
Par Alexis Patri