Nadia Roz : "Souvent, dans les festivals d'humour, on est une à deux filles pour quinze artistes"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Anne Roumanoff, l'humoriste déplore la faible présence de femmes dans le monde de l'humour, alors qu'elle estime que les talents sont là.
ANNE ROUMANOFF, ÇA FAIT DU BIEN

Elle a été la révélation du Marrakech du rire en 2015, ce festival créé par Jamel Debbouze. Nadia Roz écume actuellement les salles avec son nouveau spectacle Ça fait du bien. Chez Anne Roumanoff mercredi, l'humoriste, présente dans le monde de la comédie depuis la fin des années 2000, déplore le manque de femmes exposées dans le milieu.

"Je ne comprends pas". Au micro d'Europe 1, Nadia Roz estime que'il n'y a pas assez de femmes dans le monde de l'humour. "Souvent, dans les festivals d'humour, on est une à deux filles pour quinze artistes", se désole la comédienne. "Je ne comprends pas". Lorsqu'elle fait remarquer cette faible présence autour d'elle, les arguments ne manquent pas, mais certainement pas les bons à ses yeux. "On me dit : vous n'êtes pas assez nombreuses ou pas assez drôles", relate l'humoriste.

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"Une liste d'au moins 30 noms". En 2016, pour montrer que les femmes humoristes étaient bien présentes, mais pas assez exposées, elle avait donc pris les devants. "J'avais publié une liste, sur Facebook, de toutes mes collègues qui travaillent, cartonnent et qui sont drôles", indique Nadia Roz. Une trentaine de noms et une initiative reprise par la presse. Deux ans plus tard, les choses ne semblent donc pas avoir changé selon elle. "C'est une liste qu'il faudrait renouveler de temps en temps, à l'attention des programmateurs de festivals", souligne-t-elle.

 

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau