Moitié Batman, moitié Robin : Nightwing, un super-héros qui gagne à être connu

, modifié à
  • A
  • A
Nightwing est apparu pour la première fois dans son costume en 1984. 3:33
Nightwing est apparu pour la première fois dans son costume en 1984. © Urban Comics
Partagez sur :
Dans une intégrale très accessible aux néophytes, Urban Comics donne ses lettres de noblesse à Nightwing, un héros méconnu de l'univers de Batman. Acolyte du Chevalier Noir, Dick Grayson se révèle finalement très intéressant en solo, grâce à une double identité très bien écrite.

La ville fictive de Gotham est indissociable de Batman. Et pourtant, le Chevalier Noir n'est pas le seul protecteur de cette cité en proie à la corruption et au crime. L'homme chauve-souris, souvent dépeint comme un justicier solitaire, a su s'entourer de nombreux alliés, et notamment un bras droit, quelqu’un à qui il fait une confiance absolue, malgré quelques différends : Dick Grayson, alias Nightwing. Ce n’est pas un héros très connu mais il mérite de partager un peu de la gloire de Batman. Et ça tombe bien : Urban Comics a publié pendant le confinement une intégrale dédiée à ce super-héros.

Et Robin devint Nightwing

Si Nightwing n'est pas très connu, Dick Grayson l'est un peu plus : il s'agit en effet du nom de… Robin ! C’est lui qui formait le "Dynamique Duo", qu’on retrouvait dans les premiers comics Batman des années 1940, puis dans la série TV culte des années 1960. Dick Grayson a grandi dans un cirque. Ses parents, trapézistes, se sont fait assassiner par un mafieux quand il était enfant. Après le drame, il est recueilli par Bruce Wayne, alias Batman, qui a lui aussi connu le choc de la mort de ses parents. Il entraîne le garçon qui devient vite son acolyte et prend le surnom de Robin.

Dick Grayson a d'abord été Robin, avant de devenir Nightwing, avec deux costumes différents.

Sauf qu’en grandissant, Dick Grayson en a eu assez d’être juste le partenaire sympathique de Batman. Après une série de désaccords avec son mentor sur le fonctionnement de leur duo, il s’est donc émancipé. Et après quelques aventures en solo avec le costume de Robin, le jeune homme en a endossé un nouveau, celui de Nightwing. Originellement noire avec un oiseau bleu lui barrant la poitrine, la tenue a été revue dans les années 2010 et le bleu a été remplacé par du rouge. Et "l'oiseau de nuit" de veiller ainsi sur Gotham, jamais loin de Batman. À deux reprises dans les comics, Dick Grayson a même enfilé le costume du Chevalier Noir pour suppléer son protecteur.

Une intégrale très accessible

L'intégrale d'Urban Comics comprend un récit d'une trentaine de chapitres parus entre 2011 et 2014 (424 pages pour le tome 1 et le tome 2 sortira en décembre). C'est le format parfait pour découvrir Nightwing puisqu'il s'agit d'une histoire qui visait, à l'époque, à faire repartir le super-héros de zéro. Elle débute avec l'arrivée à Gotham du cirque Haly, celui-là même dans lequel Dick Grayson a grandi. L'occasion pour lui de replonger dans son passé. Mais les rancoeurs, anciennes et nouvelles, vont mettre en danger sa double identité. Les criminels menacent Nightwing (sa route croise celle d'un Joker plus terrifiant que jamais) mais Dick Grayson a aussi des ennemis très personnels.

C'est justement l'une des forces de ce récit : un équilibre très bien dosé entre l'homme et le super-héros. L'auteur, Kyle Higgins, offre à chacun des arcs narratifs travaillés et très accessibles. Des résumés à chaque début de chapitre prennent le lecteur par la main. Quant au dessin d'Eddy Barrows, il fait honneur au super-héros, acrobate urbain, surdoué des arts martiaux, avec un costume rouge et noir high-tech très classe.

Nightwing 2

Clairement, si vous aimez Batman, vous allez aimer Nightwing car leurs aventures sont très similaires, mélange d’enquêtes et de combats. Mais, là où Batman se désespère de la noirceur et de la corruption qui ronge Gotham, Nightwing, lui, est un optimiste patenté. Lui aussi est confronté au mal en permanence mais il continue de penser que Gotham peut changer, devenir une ville lumineuse. Avec son costume, c’est un blagueur qui n’hésite pas à se moquer de ses adversaires. Et à la ville, Dick Grayson est un beau gosse, un charmeur très attachant.

Après les comics, le cinéma ?

Un Dick Grayson sensible et un Nightwing athlétique : ce super-héros a un vrai potentiel cinématographique. Pourtant, il n'est pas apparu au générique d'un seul des neuf films mettant en scène l'univers de Batman depuis 1989. Enfin, presque… Dans Batman & Robin, le kitchissime et, il faut le dire, très mauvais film de Joel Schumacher sorti en 1997, Robin (interprété par Chris O'Donnell) s'émancipe de Batman et adopte un nouveau costume très proche de celui de Nightwing. Sauf que Dick Grayson gardait son sobriquet de Robin. On a donc vu Nightwing sans vraiment le voir.

Cette apparition à moitié officielle, c’est un peu tout le malheur de Nightwing. Pas assez différent de Batman ou de Robin pour exister seul au cinéma et en même temps trop complexe pour n’être qu’un personnage secondaire, Dick Grayson n’a pas encore eu son heure de gloire sur grand écran. Mais cela devrait changer : un film Nightwing est en production à Hollywood. Il pourrait sortir en 2022 avec le réalisateur Adam McKay (Lego : Batman) aux commandes. Et il n'est pas interdit d'espérer l'apercevoir avant cela dans The Batman, qui sortira, lui, l'an prochain.