Le Salon du livre et de la presse jeunesse sera ouvert jusqu'à lundi. Photo d'illustration. 18: 30:00
  • Copié
Victor Dhollande, édité par Jonathan Grelier
La 35ème édition du Salon du livre et de la presse jeunesse a ouvert ses portes mercredi à Montreuil. Avec un attrait de plus en plus visible pour les ouvrages internationaux comme l'expliquent plusieurs intervenants au micro d'Europe 1. 

Le Salon du livre et de la presse jeunesse a ouvert ce mercredi à Montreuil en région parisienne pour sa 35ème édition. Avec près de 200.000 visiteurs chaque année, celui-ci prend de plus en plus d'ampleur. Et affiche, cette année, une forte dimension internationale.

Et pour cause, la littérature jeunesse en France est extrêmement riche. Plus de 10.000 ouvrages ont été publiés l’année dernière en dans l'Hexagone, des abécédaires pour les tout-petits jusqu'à la littérature pour les adolescents.

Des éditeurs de nombreux pays

À la tête du salon depuis 18 ans, Sylvie Vassalo a vu les regards du monde entier se tourner vers Montreuil ces dernières années. "La littérature jeunesse en France est l’une des plus belles au monde. On s’est rendu compte au fil du temps que de plus en plus d’éditeurs étrangers venaient voir le salon. Je pense que ça a aussi donné l'idée d’inviter de grands auteurs internationaux dont les textes sont traduits en France", confie-t-elle au micro d'Europe 1.

Dans les travées du salon, à côté des grands éditeurs français, on trouve des éditeurs libanais, marocains, suisses, canadiens ou encore polonais. Preuve en est que Montreuil s’impose comme un relais de la scène internationale de la littérature jeunesse.

Travail avec les ambassades des pays étrangers

D'ailleurs, les organisateurs du salon ont décidé d'élargir leur réseau en travaillant avec les ambassades de pays étrangers. "On est vraiment très contents de ce partenariat. Pour nous, c’est une manière de plus de montrer les liens entre la France et les États-Unis et de faire découvrir la littérature américaine aux jeunes Français", , s'enthousiasme au micro d'Europe 1 Brian Bauer, attaché en charge de la culture à l’ambassade américaine en France. "On profite aussi de la marque du salon pour pouvoir travailler ensemble sur la culture et la littérature américaines." Chaque année, l’édition jeunesse grignote d'ailleurs des parts sur la littérature adulte en ce qui concerne les cessions de droits à l’étranger. 

Les curieux qui déambuleront dans les allées du selon pourront y découvrir une immense diversité de mangas, les ouvrages de l'auteur espagnol David Nello, ou des classiques de la littérature anglo-saxonne, comme ceux de Roald Dahl, de J.K. Rowling, ou encore de Michael Morpurgo, qui a notamment écrit Cheval de guerre, porté à l’écran par Steven Spielberg. Pour l'auteur anglais, la diversité des œuvres présentées à Montreuil est une chance immense pour les jeunes lecteurs français : "Ils lisent les idées, les histoires des écrivains du monde entier et ça leur confère une empathie. Ils comprennent mieux la vie des autres. C'est important, car c'est unique dans le monde." Le Salon du livre et de la presse jeunesse est ouvert jusqu’à lundi.