Pourquoi la lecture est un refuge pour les enfants pressés

  • A
  • A
Le salon du livre et de la presse jeunesse ouvre ses portes mercredi 27 novembre à Montreuil, jusqu'au 3 décembre. 1:19
Le salon du livre et de la presse jeunesse ouvre ses portes mercredi 27 novembre à Montreuil, jusqu'au 3 décembre. © AFP
Partagez sur :
Le Salon du livre et de la presse jeunesse ouvre ce mercredi ses portes à Montreuil, jusqu'au lundi 3 décembre. L'occasion de rappeler que pour certains enfants, la lecture est une arme face au rythme effréné qu'on leur impose. Y compris à l'école. 
REPORTAGE

Le salon du livre et de la presse jeunesse ouvre ses portes mercredi à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Et pour cette 35ème édition, la lenteur est mise à l'honneur. Tout part d'un constat : les enfants sont pressés en permanence, tous les jours, toutes les semaines. Et dans cette course de vitesse, la lecture est souvent un refuge, une arme contre ce rythme effréné. Europe 1 est allée à la rencontre de ces jeunes lecteurs avides de pause.

Élèves dans une école parisienne, Louane et Elio, en CM1, racontent cette course contre la montre. "Vite, 8h20, prépare-toi, brosse-toi les dents, coiffe-toi, vite mets tes chaussures, fais les lacets, vite, vite, vite !" Une demi-heure seulement à peine pour s’habiller, prendre son petit-déjeuner et partir à l’école. "Mes parents me disent tout le temps : 'Il faut se dépêcher'. Mon père veut un peu que je fasse comme lui : 'Allez cours, cours !'. Et moi je lui dis : 'Oh non, Papa, arrête, relax, c’est bon, on a tout notre temps'."

"A l'école, on les presse sur tout"

A l'école aussi, le rythme est tout aussi soutenu. "Globalement, les enfants sont hyper pressés. Et à l’école, on les presse sur tout, on court après le temps", concède leur enseignant Bruno Golitin. "Parfois, ça fait du bien de se poser mais on ne prend pas le temps de le faire."

Prendre du temps pour eux, lire, les élèves peuvent adorer ça. Comme Simon et Jeanne. "Quand je rentre de l’école, la première chose que je fais, je goûte, et après je vais dans ma chambre et je me fais une heure de lecture. Ça me repose beaucoup. C’est une manière de se mettre dans notre bulle et d’arrêter le temps en fait."

Chaque semaine, un quart d'heure en classe est prévu pour se consacrer à la lecture. Pour ces élèves, c'est un de leurs moments préférés à l'école. Le salon est ouvert au public jusqu'au lundi 3 décembre.