La série "Hunters", d’Amazon Prime, provoque la colère du Mémorial d’Auschwitz

  • A
  • A
La série "Hunters", diffusée sur Amazon Prime depuis vendredi, a provoqué la colère du Mémorial d'Auschwitz. 1:34
La série "Hunters", diffusée sur Amazon Prime depuis vendredi, a provoqué la colère du Mémorial d'Auschwitz. © Amazon
Partagez sur :
Une scène, qui ne s'appuie sur aucune réalité historique, diffusée dans la série "Hunters", a choqué le Mémorial d'Auschwitz. "Nous honorons les victimes en préservant l’exactitude des faits", a taclé l'institution sur Twitter, affirmant que la scène tournée pour la série d'Amazon Prime est une "stupidité dangereuse"

Sortie vendredi sur la plateforme vidéo d'Amazon, la série Hunters, qui raconte l'histoire d'un groupe de chasseurs de nazis vivant à New York dans les années 1970, fait déjà parler d'elle. Non pas pour la performance d'Al Pacino, nommé aux Oscars en 2020 pour son rôle dans The Irishman, qui incarne le leader du groupe, mais pour une des scènes, qui a provoqué la colère du Mémorial d’Auschwitz. 

"Une stupidité dangereuse et une caricature"

Dans la série, des flash-backs dans les camps d’extermination sont plusieurs fois réalisés et une scène a particulièrement heurté le Mémorial d’Auschwitz : un officier nazi crée un jeu d’échecs géant, avec des déportés en guise de pièces… à la place des tours, des pions, des cavaliers.. qui sont envoyés à la mort, chaque fois qu’une pièce est perdue

La scène totalement imaginée pour la série et n'est fondée sur aucune réalité historique. C'est ce qui a provoqué la colère du mémorial. "Inventer un faux jeu d’échecs humains pour Hunters est non seulement une stupidité dangereuse et une caricature, mais c’est aussi accueillir les futurs négationnistes… Nous honorons les victimes en préservant l’exactitude des faits", a tweeté l'institution. 

 

Déjà un précédent avec Amazon 

Ce n’est pas le seul reproche fait à Amazon. Deux jours plus tôt, le Mémorial avait demandé au géant Américain de retirer de la vente des livres antisémites pour enfant... écrit par Julius Streicher, un auteur nazi exécuté après la guerre pour crimes contre l’humanité.

 
Europe 1
Par Louise Bernard, édité par Ariel Guez