Johnny, Dutronc, Eddie Barclay… Les anecdotes d’Eddy Mitchell sur ses compagnons de route

  • A
  • A
Eddy Mitchell Johnny Hallyday 1993 ERIC FEFERBERG / AFP 1:31
Eddy Mitchell et Johnny Hallyday lors d'un concert au Parc des Princes en 1993. © ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :
Eddy Mitchell est revenu sur sa longue carrière dans l’émission "Icônes" sur Europe 1. Au micro de Michel Denisot, le rockeur a raconté des anecdotes aussi touchantes que drôles sur ses amis Johnny Hallyday et Jacques Dutronc ainsi que son ancien producteur Eddie Barclay.
INTERVIEW

En soixante ans de carrière, Eddy Mitchell a côtoyé les plus grands noms de la chanson française. Le rockeur s’est notamment lié d’amitié à trois légendes de la musique : Johnny Hallyday et Jacques Dutronc, avec qui il formera le trio "Les Vieilles Canailles" en 2014 et en 2017, et celui qui fut longtemps son producteur, Eddie Barclay. Invité de Michel Denisot dans l’émission Icônes, Eddy Mitchell s’est confié avec humour sur ses vieux compagnons de route.

Quand Johnny Hallyday arrive "un peu fatigué" à un dîner

Le nom d’Eddy Mitchell est indissociable de celui de Johnny Hallyday, qu’il a rencontré dans les années 1960 et avec qui il s’est rapidement lié d’amitié. Mais l’histoire entre les deux hommes a bien mal commencé à cause… d’un vol de disques. "Au début je lui ai mis une claque dans la figure parce qu'il m'avait volé (rires)", raconte "Schmoll", le surnom du chanteur. "C’est comme ça qu'on a fait connaissance. Mais je ne lui en ai pas voulu parce que c'était des disques que j'adorais et il adorait les mêmes choses. On était fait pour s'entendre", a assuré Eddy Mitchell, qui vient de sortir un livre intitulé Dictionnaire de ma vie.

Le chanteur s’est également souvenu d’un dîner chez lui, au cours duquel Johnny était arrivé après avoir bu quelques verres. "Il était très, très, très, très arrangé et c'était ma fille aînée, Marine, qui le reçoit. Moi j’'attends avec les amis sur la terrasse et elle me dit que Johnny voudrait un tartare. Je dis : 'mais ça ne va pas, il va manger comme nous'. J'arrive vers lui et je lui dis : 'tu vas manger comme nous' ! Et là il s'excuse d'être en retard. Il avait la voix un petit peu fatiguée", s’amuse-t-il.

Trois ans après la mort de son ami, Eddy Mitchell assure que Johnny "est toujours présent" dans sa vie. "J'y pense souvent et on s'est toujours bien entendu, à tel point qu’il était le parrain de ma petite Pamela. Moi je suis le parrain de Laura (Smet), donc on a toujours été très proche de lui".

L’humour "très particulier" de Jacques Dutronc

Au cours de la prolifique décennie des 60’s, Eddy Mitchell a rencontré une autre icône des années yé-yé : Jacques Dutronc. Et sur lui aussi, l’interprète de Sur la route de Memphis a une petite anecdote. "Jacques a un humour très particulier. Par exemple à Noël il m'a envoyé sa crèche. Sa crèche, c'est un tas de choucroute avec des petites saucisses", raconte-t-il.

En 2014 et 2017, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc formeront avec Johnny Hallyday le trio "Les Vieilles Canailles". "C'est surtout Johnny qui y tenait. On s'est bien amusés et on a passé de très bons moments, mais c'est surtout Johnny qui y tenait énormément."

Les "contrats merdeux" d’Eddie Barclay

La carrière d’Eddy Mitchell a été lancée au tout début des années 1960 par le producteur Eddie Barclay. Le rockeur n’avait pas encore entamé sa carrière solo et faisait partie du groupe "Les Chaussettes noires", avec qui il rencontrera un gros succès. Mais Eddy Mitchell se souvient surtout d’avoir dû batailler avec Eddie Barclay au début de leur collaboration. "Au départ c'était mal parti puisqu'on ne pouvait pas se voir à cause de deux contrats merdeux qu'il m'avait fait signer. Il voulait me donner 1%, ce qui fait que je ne voulais pas faire de promo", raconte-t-il. "Donc à chaque fois, il fallait qu'il me fasse une rallonge, et comme il n'y avait qu'une chaîne de télé, ils étaient bien obligés", en rigole-t-il aujourd’hui.

Les deux hommes continueront longtemps de travailler ensemble, et Eddy Mitchell finira par se prendre de passion pour la ville de Saint-Tropez… comme Eddie Barclay ! "J'adore Saint-Tropez et j'ai fini par y acheter une maison avant Barclay. Barclay allait à Cannes, à l'hôtel Martinez, je m'en souviens bien. Puis un jour il a découvert Saint-Tropez et il s'est fait construire une baraque absolument géniale. Et là, il recevait tout le monde."