Sylvie Lancrenon raconte la mythique couverture du "ELLE" d'Emmanuelle Béart nue

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Dans "Ombres et lumières", Sylvie Lancrenon, photographe des plus grands, raconte les souvenirs d'une longue carrière, riche de rencontres et de moments hors du temps. Sur Europe 1, elle revient jeudi sur la Une mythique du magazine "ELLE" en 2003, qui met en scène l'actrice Emmanuelle Béart, nue dans l'eau. 
INTERVIEW

"C'est un petit peu comme une sculpture : la chair, la position, la féminité." La photographe Sylvie Lancrenon a côtoyé les plus grands, travaillé pour les magazines les plus célèbres, de Paris Match à ELLE. Dans Ombres et lumières, paru le 5 mai aux éditions Albin Michel, elle raconte ses rencontres avec des monuments de la chanson ou du cinéma. Et se révèle relatant ses débuts comme photographe de plateau avec Claude Lelouch ou encore ses jeunes années, marquées par la perte de sa jambe à 18 ans. Sur Europe 1, jeudi, elle se souvient des coulisses d'une photo mythique : la une de ELLE en 2003, où l'actrice Emmanuelle Béart apparaît entièrement nue, dans l'eau.

"C'était une photo qui n'était absolument pas prévue", confie la photographe. "C'était une photo qui a été prise à 5-6 heures du matin, et Emmanuelle n'avait absolument rien dit. Elle est rentrée dans l'eau comme ça, elle a retiré son paréo".

Quelques clichés "entre nous"

Saisissant la beauté de l'instant, Sylvie Lancrenon s'empare rapidement de son appareil photo et capture l'image de l'actrice. "J'étais un peu intimidée : je n'avais jamais fait de photos de nu. C'était un peu brouillée, il y avait juste le clapotis de l'eau : c'était magique", se souvient la professionnelle.  

"Je me suis dit : 'ce sera une photo souvenir entre nous'", ajoute-t-elle. Ce matin-là, elle ne prend d'ailleurs que quelques clichés. Finalement, cette photographie deviendra la Une, provoquant un séisme et une rupture de stock en deux jours.

La couverture d'Emmanuelle Béart

© DR//ELLE/Sylvie Lancrenon

"A l'époque, le ELLE sortait le lundi", se souvient en riant Sylvie Lancrenon. "J'avais eu un coup de téléphone du directeur artistique du magazine qui m'avait dit : 'C'est très mauvais signe : il pleut dehors. A mon avis, ça ne va pas marcher'". La photographie restera culte. En 2020, invitée de C à vous, l'actrice Emmanuelle Béart reviendra sur cette image, qu'elle assume et revendique, comme un "acte féministe". Un choix d'une femme de 40 ans, avec des formes, plutôt que des mannequins jeunes et plus minces.   

De Monica Belluci à Johnny

Dans sa carrière, lancée par Claude Lelouch qui lui propose un stage comme photographe de plateau, Sylvie Lancrenon a travaillé avec des personnalités mythiques. De Monica Bellucci à Sophie Marceau, de Laetitia Casta à Mélanie Thierry, Mylène Farmer, mais encore Gérard Depardieu et Johnny Hallyday, qui n'aimaient pas particulièrement poser. "Il faut que ça aille très vite et c'est là où mon métier de photographe de plateau m'a beaucoup aidé", confie-t-elle. "Il faut savoir voler les photos, voler l'intimité".  

"Pour moi, les bons souvenirs, c'est quand j'ai réussi à apprivoiser ces stars, qu'il se crée une intimité", ajoute-t-elle.

Europe 1
Par Mathilde Durand