Jean-Paul Rouve forcé de "réécrire" Les Tuche 4 à cause du confinement

  • A
  • A
Le tournage du prochain film mettant en scène Jeff et Cathy Tuche a été suspendu 1:16
Le tournage du prochain film mettant en scène Jeff et Cathy Tuche a été suspendu © Pathé Distribution / Allociné
Partagez sur :
Invité de Matthieu Noël dans l’Équipée sauvage, jeudi, Jean-Paul Rouve a donné des nouvelles des Tuche, eux aussi victimes du confinement. Le tournage du quatrième volet a été suspendu et ne pourra reprendre qu'avec des changements dans le scénario, principes de précaution oblige. 

Les Tuche ne sont pas épargnés par le confinement. Jean-Paul Rouve, alias Jeff Tuche dans la saga cinématographique, explique au micro de Matthieu Noël dans l’Équipée sauvage que le coronavirus est venu jouer les trouble-fêtes dans le tournage de la nouvelle aventure de la famille : "On était en train de tourner Les Tuche 4 quand le confinement est arrivé, il nous restait trois semaines de tournage, donc ça s'est arrêté bien sûr."

Des Tuche confinés ?

La reprise du tournage devra compter avec les nouvelles règles sanitaires en vigueur, ce qui nécessite d'échanger avec le réalisateur pour apporter des changements dans le scénario, comme l'explique Jean-Paul Rouve. "On n'a pas mal [discuté] avec Olivier Baroux pour réécrire des scènes, parce qu'on espère tourner en juin, on croise les doigts, mais en supprimant des scènes. On en avait avec beaucoup de figurants, genre 100 personnes. Cela ne sera pas possible, donc on est en train de réécrire. Ça, c'est du boulot."

Le coronavirus pourrait-il aller jusqu'à inspirer une prochaine aventure de Jeff Tuche et sa famille ? "C'est une bonne idée" selon l'acteur, "on aime tellement Les Tuche qu'on espère continuer. Donc on note un peu tout, tous les moments de vie de la société, et dès qu'il y a des thèmes de société, ça nous intéresse forcément".

La famille de Bouzolles toujours populaire

Pendant cette période de confinement, Les Tuche continuent de faire recette et d'arriver en tête des audiences télé. De quoi envisager un passage à la postérité pour ces films ? "Je l'espère parce qu'évidemment, c'est la plus belle récompense quand on fait ce métier. Quand on fait rire, quand on fait des films qui font rire, c'est que ça passe le temps et que ça dépasse tout." 

L'acteur n'ose se comparer à un de ses comédiens favoris, Louis de Funès, même s'il ne peut que souhaiter un succès similaire. "Louis de Funès c'est un cas à part, je suis pas sûr, on verra ce que le temps fait. Moi j'adorerais mais les films vous savez, 20 ans déjà c'est pas mal, dépasser ça c'est dur. L'humour, c'est difficile."

Europe 1
Par Guilhem Dedoyard