Festival des créations télévisuelles de Luchon : quatre prix pour le téléfilm France 2 "Illégitime"

  • A
  • A
L'acteur Guy Marchand a obtenu un prix spécial du jury au festival de Luchon pour son rôle dans "Illégitime".
L'acteur Guy Marchand a obtenu un prix spécial du jury au festival de Luchon pour son rôle dans "Illégitime". © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :
Le téléfilm France 2 Illégitime, sur un buraliste qui abat un braqueur, a raflé quatre prix au festival des créations télévisuelles de Luchon, ont indiqué dimanche les organisateurs.

Illégitime (France 2) a triomphé samedi à la 21ème édition du festival des créations télévisuelles de Luchon, en remportant quatre prix, dont le "Pyrénées d'Or" de la meilleure fiction unitaire, ont annoncé les organisateurs.
Réalisé par Renaud Bertrand, ce drame se déroule dans la banlieue lilloise et raconte l'histoire d'un buraliste qui se fait braquer par un jeune homme armé qu'il abat. Le quartier se divise autour de la question de la légitime défense.

Thierry Neuvic meilleur acteur. Dans le rôle du fils partagé entre le soutien à son père et l'amour qu'il porte à sa maîtresse, la mère du braqueur, Thierry Neuvic, a reçu du jury - présidé par le producteur et acteur Dominique Besnehard - le prix de la meilleure interprétation masculine. Toujours pour cette fiction, Maxime Caperan et Thomas Finkielkraut se sont vu attribués le prix du meilleur scénario, et Guy marchand, dans le rôle du père, a décroché un prix spécial du jury.

Alix Poisson meilleure actrice. Le prix de la meilleure interprétation féminine a, lui, été attribué à Alix Poisson, dans L'enfant que je n'attendais pas (France 2), de Bruno Garcia, un téléfilm sur le déni de grossesse. Le "Pyrénées d'Or" de la meilleure série revient à Candice Renoir (France 2), et celui de la meilleure mini-série à A l'Intérieur (France 2), avec notamment Béatrice Dalle et Noémie Schmidt. Le prix du meilleur réalisateur a été attribué à Nicolas Saada pour Thanksgiving, une mini-série produite par Arte. Le Grand Prix du documentaire avait, lui, été décerné jeudi à Qu'est-il arrivé à Rosemary Kennedy.

Le festival des créations télévisuelles de Luchon avait été secoué à l'automne dernier par plusieurs démissions, dont celles du réalisateur Serge Moati et de plusieurs administrateurs de l'Association Festival Tv Comminges Pyrénées (AFTVCP), qui organise l'événement.