Exposition Toutânkhamon à Paris : des chefs-d'oeuvre qui n'avaient encore jamais quitté l'Egypte

  • A
  • A
Exposition Toutânkhamon 1280 1:40
© ©VincentNageotte
Partagez sur :
L'exposition consacrée à La Villette au plus célèbre des pharaons accueille 150 objets trouvés dans sa tombe, l'une des plus riches jamais découverte.
EN IMAGES

La Villette, à Paris, accueille à partir de samedi, et jusqu'au 15 septembre, l'une des expositions les plus attendues de la saison : "Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon". C'est la première fois que le public français va pouvoir admirer autant d'objets du trésor de Toutânkhamon : 150 artefacts, dont une cinquantaine n'était encore jamais sortie d'Egypte.

3.000 ans d'histoire. Si le masque d'or du pharaon, l'un des objets les plus iconiques de l'antiquité égyptienne, n'y est pas - considéré comme trop fragile, il ne peut voyager -, les visiteurs auront toutefois largement de quoi se consoler. Certains objets nous donnent presque à voir le jeune pharaon, à l'image de ces gants en lin, certainement portés quand il partait à la chasse, et admirablement conservés. Une vision qui tiendrait presque du miracle quand on sait que ces pièces, presque intactes, ont plus de 3.000 ans.

expo1280

L'exposition à La Villette accueille 150 objets issus du trésor funéraire du monarque. ©VincentNageotte

Scènes de vie. On peut citer également ces merveilleuses statuettes en bois doré, qui figurent le souverain avec sa coiffe et sa lance, debout sur une barque ou une panthère. Admirable aussi ce vase canope, qui renfermait le foie de Toutankhamon, ou encore cette chapelle miniature, flanquée d'or, et qui représente des scènes du jeune roi avec son épouse, ou faisant des libations pendant des cérémonies.

pharaon panthere

De nombreuses statuettes de Toutânkhamon jalonne cette exposition. ©VincentNageotte

pharaonchapelle

Cette chapelle miniature renfermait les organes embaumés du pharaon.©VincentNageotte

 

Un succès annoncé. Ces différents trésors ne seront plus visibles avant longtemps en France, car après une tournée mondiale jusqu'en 2022, ils rejoindront le nouveau Musée du Caire - dont l'ouverture est prévue fin 2020 -, qu'ils ne sont plus jamais supposés quitter. Autant dire que la fréquentation devrait largement dépasser le record de l'exposition Toutânkhamon de 1967 au Petit Palais, et qui avait attiré 1,24 millions de visiteurs.

Europe 1
Par Diane Shenouda, édité par Romain David