Devenir la nouvelle voix française d'Eddie Murphy : "Un honneur et une petite trouille"

  • A
  • A
Partagez sur :
Christophe Peyroux est la nouvelle voix française d'Eddie Murphy dans "Un prince à New York 2", la suite du film culte. Il succède à l'emblématique Med Hondo, décédé en 2019, et doit encore convaincre les fans du comédien américain qui ne sont pas tendres avec ce changement. 
INTERVIEW

Un prince à New York 2 sort ce vendredi sur Amazon Prime avec Eddie Murphy dans le rôle-titre. Ce qui change pour les téléspectateurs français ? Sa voix. Christophe Peyroux, comédien de doublage, a en effet été choisi pour être la nouvelle doublure française de la star américaine, succédant ainsi à Med Hondo, décédé en 2019. Il lui revient donc de prendre la relève pour ce film très attendu qui sort plus de 30 ans après le premier volet. "Un honneur et une petite trouille", résume-t-il. Et comme il l'explique sur Europe 1, il a essayé d'apporter sa touche au personnage, quitte à faire quelques mécontents.

"Je ne serai pas dans l'imitation"

"J'ai cette lourde charge et cet honneur de doubler Eddie Murphy et de prendre la succession de Med Hondo qui était un des monuments du doublage", explique ainsi Christophe Peyroux. Aussi, hors de question d'essayer de copier le travail de son prédécesseur. "Je pense que ça aurait été une erreur de vouloir le faire. Je ne serai pas dans l'imitation, j'essaie de proposer ce que je suis", raconte-t-il.

Alors pour rentrer dans la peau du comédien américain, l'acteur essaie de "coller le maximum à ce qu'il propose" et de s'identifier "aux personnages qu'il incarne afin de faire le meilleur travail possible". Car Eddie Murphy a "une musique assez particulière. C'est surtout le regard. Tout ce qu'il a dans les yeux, ces espèces de mimiques" par lesquelles Christophe Peyroux essaie de se rapprocher de ses intentions.

Choisi par Eddie Murphy et ses équipes

Mais après 28 films portés par Med Hondo, le changement a pu surprendre, bien que l'acteur américain ait eu d'autres voix entre temps. Certains fans ont ainsi critiqué la bande annonce du nouveau film. Des réactions que peut en partie entendre Christophe Peyroux : "je peux comprendre que les gens soient surpris. Il y a une question d'habitude et passer après 30 ans d'une voix qui est bien ancrée dans l'oreille des gens, c'est compliqué". Il dénonce toutefois "beaucoup de critiques infondées" et espère que son travail sera reconnu lors du visionnage. 

Point positif et non des moindre, c'est Eddie Murphy et son équipe qui ont retenu sa candidature pour doubler le roi Akeem Joffer. Christophe Peyroux espère de son côté que la collaboration va durer. "Pour l'instant, je touche du bois et j'aimerais beaucoup mais je ne veux pas aller trop vite", espère-t-il. Toutefois, après Un prince à New York 2, le doubleur n'a "qu'un souhait. Continuer et essayer de prendre habilement la succession de Med Hondo qui était vraiment quelqu'un d'extraordinaire". 

Europe 1
Par Guilhem Dedoyard