Le jour où Michel Denisot a créé le zapping, "la plus belle escroquerie de la télé"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Michel Denisot, journaliste, présentateur, président d'un club de football et maintenant réalisateur, a évoqué, lundi, dans "L'équipée sauvage", sur Europe 1, la création du format culte du "Zapping", à l'époque où il était directeur général adjoint de Canal+.
INTERVIEW

L'ancien présentateur du Grand journal sur Canal+, chaîne sur laquelle il a également occupé des fonctions dirigeantes, a détaillé, lundi, dans L'Equipée sauvage présentée par Matthieu Noël sur Europe 1, les circonstances de la création du Zapping. L'émission, désormais culte, proposait de montrer plusieurs courts extraits télévisés à la suite, diffusés la veille à la télévision, qu'ils soient hilarants, tristes, émouvants, ou incongrus, et ce, toutes chaînes confondues.

"Des images que l'on prend partout, qui ne coûtent rien et qui font de l'audience !"

"Un lundi matin, on évoquait de manière très naturelle, 't'as vu ceci ou t'as pas vu cela à la télé ce week-end ? Non ? Alors on va regarder'. C'est né tout simplement comme ça", livre modestement Michel Denisot. Avant d'ajouter, non sans humour : "C'est quand même la plus belle escroquerie de la télévision puisque ce sont des images que l'on prend partout, qui ne coûtent rien et qui font de l'audience !", a-t-il expliqué à l'Équipée sauvage, regrettant non sans humour de "ne pas toucher de droit" sur sa création. 

Aujourd'hui, Michel Denisot reconnaît ne plus être scotché devant la télévision pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'il y a passé toute sa vie et ensuite car il est happé par d'autres activités. Et puis, "il y a maintenant le replay" !

Europe 1
Par Maxime Dewilder