Théâtre, littérature et bientôt... séries ? David Foenkinos revient sur ses multiples casquettes

  • A
  • A
David Foenkinos 1:29
David Foenkinos était l'invité de L'Equipée sauvage le mardi 14 janvier 2020. © Europe 1
Partagez sur :
"Dix ans après" et "Amis", les deux nouvelles pièces du romancier et dramaturge David Foenkinos, se joueront à Paris dans les prochains mois. L'occasion pour l'artiste aux multiples talents de revenir, au micro de Matthieu Noël mardi, sur son double succès : auprès du public comme auprès des critiques.
INTERVIEW

Romancier et dramaturge, David Foenkinos est un auteur à succès, qui plait aussi bien au public qu'à la critique. "C'est vrai que j'ai été très gâté et apprécié de la critique quand je vendais 2-3.000 exemplaires pendant dix ans", ironise David Foenkinos, invité de L'Équipé sauvage, sur Europe 1. "J'étais un auteur Gallimard, j'ai eu plein de prix littéraires. Et ce qui a changé ma vie, c'est le succès de La Délicatesse qui a été numéro un des ventes pendant un an et demi. Parfois, le succès peut modifier un peu le regard qu'on a sur un auteur", théorise-t-il. 

"Le théâtre et le cinéma sont plus collectifs, c'est une énergie totalement différente"

Dans les mois qui viennent, le dramaturge jouera deux pièces qu'il a écrites : Dix ans après, mise en scène par Nicolas Briançon, un triangle amoureux interprété par Bruno Solo, Mélanie Page et Julien Boisselier, au Théâtre de Paris à partir du 21 janvier; et Amis, qu'il a co-écrite avec Amanda Sthers, dans laquelle jouent Kad Merad, Claudia Tagbo et Lionel Abelanski, à partir du 3 mars au Théâtre de La Michodière. "Avec les répétitions, on s'amuse beaucoup et c'est très drôle", raconte David Foenkinos qui ajoute : "C'est peut-être ce qui m'excite dans l'écriture de théâtre. C'est-à-dire d'être dans une salle et de pouvoir partager avec le public le divertissement et l'humour."

En plus d'écrire des pièces et des romans, David Foenkinos a également réalisé La Délicatesse, une adaptation cinéma de son roman à succès. Selon lui, "en termes d'écriture, c'est le même métier plus ou moins parce qu'on raconte des histoires. Même si la littérature, ça reste très introspectif avec des mois de solitude." Alors que le théâtre et le cinéma sont "plus collectifs, c'est une énergie totalement différente". 

Une série pour bientôt ?

Revenant sur ses débuts timides, il reconnaît : "Pendant quelques années, j'avais assez peu de lecteurs mais j'avais la chance de pouvoir continuer à écrire. Je n'ai jamais pensé que je pourrais vivre de ça et c'est vrai que c'est un luxe inouï d'avoir cette chance." Au cours de sa carrière, il a exploré différents genres de romans comme la comédie avec Le Mystère Henri Pick ou le thriller avec Deux sœurs. "C'est émouvant pour un auteur d'être suivi tout en changeant de registre", souligne le romancier.     

La série, une dernière corde à son arc ? "Je ne sais pas si j'en serais capable à l'heure qu'il est mais je pense que j'y viendrai", affirme David Foenkinos. "Je commence à regarder ça de plus près et c'est assez fascinant", observe-t-il. "Ce qui est excitant, c'est de pouvoir aller sur le long terme, de pouvoir suivre des personnages et d'aller au plus profond de leur psychologie."

Europe 1
Par Céline Brégand