Cérémonie des César 2019 : qui sont les favoris ?

, modifié à
  • A
  • A
Acteurs et réalisateur du "Grand bain" prennent la pause : de gauche à droite, Félix Moati, Jean-Hugues Anglade (nommé), Leïla Bekhti (nommé), Gilles Lellouche (réalisateur, nommé), Guillaume Canet et Mathieu Amalric.
Acteurs et réalisateur du "Grand bain" prennent la pause : de gauche à droite, Félix Moati, Jean-Hugues Anglade (nommé), Leïla Bekhti (nommé), Gilles Lellouche (réalisateur, nommé), Guillaume Canet et Mathieu Amalric. © Yohan BONNET / AFP
Partagez sur :
La 44ème cérémonie des César se tient vendredi soir, salle Pleyel, à Paris. Deux films, "Le grand bain" et "Jusqu'à la garde", sont nommés dix fois.

La grand-messe du cinéma français est arrivée. La 44ème cérémonie des César* a lieu vendredi soir à 21 heures à la salle Pleyel, à Paris,  sous la présidence de l'actrice franco-britannique Kristin Scott-Thomas. Le comédien Kad Merad sera le grand ordonnateur (ou, on l'espère secrètement un peu, grand "désordonnateur") d'une soirée qui débutera avec deux films grands favoris.

Le grand bain vs Jusqu'à la garde, le match aux dix nominations. Et si c'était la revanche des comédies ? Souvent grand oublié des palmarès, le genre bénéficie cette année d'un représentant de choix avec Le grand bain, qui tire aussi, il est vrai, vers la comédie dramatique avec ce groupe d'hommes mûrs qui redonnent un sens à leur vie en pratiquant la natation synchronisée. Avec ses 4,2 millions d'entrées, le film choral de Gilles Lellouche, salué par la critique, a été un vrai succès public. Et il est rare de le combiner avec une présence massive aux César. Pourtant, avec ces dix nominations, Le grand bain est bien le co-favori de cette soirée, aux côtés de Jusqu'à la garde.

Vu par dix fois moins de personnes en salles (378.000 entrées à date), le premier film du comédien Xavier Legrand impose un style plus classique, mais efficace, avec son sujet de société très fort : les violences conjugales et les drames qu'elles entraînent. "Je suis très heureux de voir toute cette reconnaissance du monde du cinéma et cette curiosité du public par rapport à mon travail", a indiqué à l'AFP le réalisateur de 39 ans, déjà Lion d'argent de la meilleure mise en scène à Venise en… 2017.

Derrière ces deux favoris, d'autres films pourraient tirer leur épingle du jeu, y compris dans les catégories les plus prestigieuses de meilleur film et de meilleur réalisateur. En liberté!, de Pierre Salvadori, qui narre la rencontre entre une inspectrice de police et un innocent injustement condamné, est nommé à neuf reprises, tout comme Les Frères Sisters, le western de Jacques Audiard, un habitué des César. La Douleur d'Emmanuel Finkiel (huit nominations) et Pupille de la réalisatrice Jeanne Henry (sept nominations) pourraient aussi avoir leur mot à dire.

Mélanie Thierry et Vincent Lacoste en pole position. Pour les prix toujours très attendus de meilleure actrice et de meilleur acteur, les jeux sont là aussi très ouverts. Malgré tout, Mélanie Thierry, qui incarne une femme dans la France occupée dans La douleur, part avec un temps d'avance. Léa Drucker, actrice principale de Jusqu'à la garde, a également des arguments à faire valoir.

Les autres nommées dans cette catégorie sont Élodie Bouchez (Pupille), Cécile de France (Mademoiselle de Joncquières), Virginie Efira (Un amour impossible), Adèle Haenel (En liberté!) et Sandrine Kiberlain (Pupille). À noter que Virginie Efira est nommée dans une deuxième catégorie, celle de meilleure actrice dans un second rôle pour son travail dans Le grand bain.

Chez les acteurs, le suspense est également de mise, même si trois performances se détachent : celle de Vincent Lacoste en frère cadet frappé par la mort de sa sœur dans Amanda, celle d'Alex Lutz en star de la chanson vieillissante dans Guy et enfin celle de Denis Ménochet en père menaçant dans Jusqu'à la garde. Les autres nommés dans cette catégorie sont Edouard Baer (Mademoiselle de Joncquières), Romain Duris (Nos batailles), Gilles Lellouche (Pupille) et Pio Marmaï (En liberté!).

Quelques grands noms sont nommés dans les catégories des meilleurs seconds rôles, comme Isabelle Adjani (Le monde est à toi), Karin Viard (Les chatouilles), Clovis Cornillac (Les chatouilles), Denis Podalydès (Plaire, aimer et courir vite) ou Jean-Hugues Anglade (Le grand bain).

Robert Redford et Les Tuche 3 à l'honneur. Enfin, eux ne sont pas favoris. Ils sont assurés de recevoir un prix. La légende du cinéma américain Robert Redford, Oscar du meilleur film en 1980 pour son premier film en tant que réalisateur Des gens comme les autres et acteur dans une série de films mémorables (L'arnaque, Butch Cassidy et le Kid, Les hommes du président, Les trois jours du condor…), recevra un César d'honneur. Quant au nouveau César du public, qui récompense désormais le film ayant fait le plus d'entrées en salles, il sera remis aux Tuche 3 d'Olivier Baroux, qui, avec 5,7 millions d'entrées, a devancé au box-office 2018 La Ch'tite famille, de Dany Boon, vainqueur l'an dernier avec Raid dingue, et… Le grand bain.

*Contrairement aux Oscars, César, du nom de la création du sculpteur du même nom, est un terme invariable, c'est pourquoi on écrit les César

Pupille (nommé à sept reprises), Guy (nommé six fois) et Un peuple et son roi (deux fois), sont des films Europe 1.

Les + lus