Caricature d'Angèle : Albert Algoud, l'auteur du livre, revient sur la polémique

  • A
  • A
Albert Algoud est l'auteur de "Ils nous font chanter ! 50 stars de la scène française" 2:50
Albert Algoud est l'auteur de "Ils nous font chanter ! 50 stars de la scène française" © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :
Dans son livre "Ils nous font chanter ! 50 stars de la scène français", Albert Algoud présente les artistes majeurs des années 2000 et 2010, avec l'aide du caricaturiste Gervais Loock. La réaction de la chanteuse Angèle à son dessin avait fait le buzz. Albert Algoud revient sur cet évènement dans l'émission "Musique !".
INTERVIEW

La vidéo avait enflammé les réseaux sociaux et avait été reprise par de nombreux médias. En décembre dernier, la chanteuse Angèle découvre dans une librairie le livre Ils nous font chanter ! 50 stars de la scène français sur la couverture duquel elle est caricaturée. Sa réaction mi-choquée, mi-hilare est filmée et diffusée sur Instagram. Certains médias people tournent alors l'information en un scandaleux affront fait à la jeune artiste. Albert Algoud, auteur du livre incriminé, était l'invité mercredi de Musique!. Il revient sur cette polémique. 

L'auteur n'a évidemment pas raté la vidéo où Angèle découvre son livre. "Elle a une réaction qui est très drôle, elle dit 'Qu'est ce que j'ai fait pour mériter ça ?' C'est tout juste si elle ne pleure pas". "Mais en fait, elle pleure plutôt de rire. Elle est prise de spasmes de rigolade et d'une indignation, je pense et j'espère, feinte. Parce que je pense qu'elle a beaucoup d'humour."

Albert Algoud reconnaît volontiers que la caricature de son collègue Gervais Loock dans le livre qu'ils cosignent n'est vraiment pas flatteuse. "Angèle est ravissante, c'est vraiment une très jolie jeune femme, mais la caricature ne l'épargne pas et notamment les dents", explique-t-il. Et c'est, en effet, le détail des dents jaunes, voire oranges, qui a particulièrement retenu l'attention d'Angèle quand elle a découvert le dessin de son visage.

"Ça fait de la pub pour le bouquin"

Des dents douteuses dont elle s'est ensuite amusée sur Instagram, comme le rappelle Albert Algoud : "Angèle s'est filmée elle-même le soir, et c'est très drôle. Elle se lave les dents et, elle dit 'Je prends un dentifrice bleu. C'est bien pour les dents jaunes.' Elle le fait d'une manière qui est tellement drôle."

La blague aurait pu s'arrêter là. Mais la séquence est reprise dans les médias. Et certains tentent de tourner l'évènement au drame. "Dans la presse people, ils ont pris le truc au premier degré. Ils ont fait comme si on avait insulté Angèle, qu'elle avait été blessée, presque insultée", s'étonne Albert Algoud. "Ils font croire que y a quelque chose d'indigne dans cette caricature, alors qu'Angèle est la première à en rire !"

"Ça fait de la pub pour le bouquin", s'amuse l'auteur. Il rappelle qu'il est lui-même la première personne caricaturée par Gervais Loock dans leur livre. Et qu'il n'est pas épargné non plus. "Quand je l'ai découverte, j'ai cru que c'était Emile Louis !", s'exclame-t-il. "On met à conduire un Minibus dans l'Yonne, et c'est Emile Louis !" Albert Algoud prend donc cette polémique avec humour, mais regrette ce que l'on a pu faire dire au travail de son collègue caricaturiste.

Europe 1
Par Alexis Patri