Berlinale : Prix du jury pour François Ozon, l'Ours d'or à "Synonymes"

  • A
  • A
François Ozon s'est du décerner le Prix du Jury pour "Grâce à Dieu". © TOBIAS SCHWARZ / AFP
Partagez sur :

François Ozon a été récompensé samedi soir du Prix du Jury du festival de Berlin pour son film "Grâce à Dieu", tandis que l'Ours d'or a lui été décerné à Nadav Lapid, pour "Synonymes".

Le festival de Berlin a décerné samedi soir son Prix du Jury au film Grâce de Dieu du réalisateur français François Ozon sur les scandales d'abus de pédophilie dans l'Eglise catholique. "Ce film essaie de rompre le silence d'institutions puissantes" sur ces affaires d'abus sexuels d'enfants de la part de membres du clergé, a déclaré le metteur en scène en recevant sa récompense. "Je veux partager ce prix avec les victimes d'abus sexuels", a-t-il ajouté, très ému. Le prix lui a été décerné par le jury de la Berlinale, présidé par la comédienne française Juliette Binoche.

Un film au cœur de l'actualité. Le film retrace l'histoire de victimes dans l'affaire Barbarin. Tourné en secret l'an dernier, Grâce à Dieu raconte la naissance de l'association de victimes "La Parole Libérée", fondée à Lyon en 2015 par d'anciens scouts abusés par un prêtre pédophile, Bernard Preynat. Le film suit trois d'entre elles, incarnées à l'écran par les acteurs Melvil Poupaud, Denis Ménochet et Swann Arlaud. Le sujet est en pleine actualité en France, alors que s'est tenu début janvier à Lyon le procès du cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, et de cinq autres personnes pour non dénonciation d'agressions sexuelles pédophiles. Le jugement est attendu le 7 mars. Mis en examen pour agressions sexuelles depuis janvier 2016, le père Preynat pourrait lui être jugé cette année. 

L'Ours d'or à Synonymes de l'Israélien Nadav Lapid. L'Ours d'or du Festival du film de Berlin a été lui décerné samedi soir au film Synonymes de l'Israélien Nadav Lapid, retraçant l'histoire d'un jeune Israélien qui rejette son pays et sa langue pour venir vivre à Paris. Le réalisateur a indiqué en recevant son prix que son film pourrait créer "un scandale en Israël". Mais, a-t-il ajouté, "j'espère que les gens pourront comprendre que la fureur, la rage, l'hostilité, la haine et le mépris arrivent seulement entre frères et sœurs, quand il y a un attachement solide et de fortes émotions".

Les principaux prix du palmarès 2019 du festival de cinéma de Berlin : 

Ours d'or du meilleur film : Synonymes (Synonyms) du réalisateur israélien Nadav Lapid (production France/Israël/Allemagne) 

Grand Prix du Jury : Grâce à Dieu de Francois Ozon (France)

Prix de la mise en scène à la réalisatrice allemande Angela Schanelec pour Ich war zuhause, aber (J'étais chez moi, mais). Production Allemagne/Serbie

Prix d'interprétation féminine à la Chinoise Yong Mei for dans So Long, My Son de Wang Xiaoshuai

Prix d'interprétation masculine au Chinois Wang Jingchun dans So Long, My Son

Prix du meilleur scénario aux Italiens Maurizio Braucci, Claudio Giovannesi et Roberto Saviano pour La paranza dei bambini (Piranhas). Production Italie