Une comédie musicale sur Al Capone, Sinatra au cinéma : Roberto Alagna raconte ses projets

  • A
  • A
roberto alagna 1:06
Roberto Alagna incarnera Al Capone dans une comédie musicale © Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :
Roberto Alagna était vendredi l'invité d'Emilie Mazoyer dans l'émission "Musique !" pour son nouvel album, "Le chanteur", dans lequel il s'éloigne de l'opéra pour la chanson française. Mais le ténor explique qu'il a aussi désormais d'autres projets dans de nouveaux domaines : le cinéma et les comédies musicales.
INTERVIEW

Avec son nouvel album de chanson française, Le chanteur, Roberto Alagna continue de naviguer entre opéra et variété. Malgré le report de sa représentation de Carmen au Stade de France, il multiplie les nouveaux projets. Le plus célèbre des ténors français est en effet sur le point d'explorer des horizons artistiques plus lointains, comme il l'explique vendredi dans l'émission Musique ! sur Europe 1. Les spectateurs devraient notamment le retrouver dans une comédie musicale et au cinéma.

La comédie musicale est un genre que Roberto Alagna n'avait pas abordé jusqu'à présent, même s'il a chanté "quelques extraits, dont West Side Story et I Love Paris". Pour sa première, le ténor n'incarnera pas un inconnu. "Je ne vais pas danser, parce que je serai Al Capone, qui ne dansait pas. Mais il chantait puisqu'il adorait l'opéra. Et il y aura des surprises un peu opératiques dedans."

La mafia au coin de la rue

Le projet est bien avancé puisque 150 dates sont déjà prévues. "C'est un nouveau monde qui s'ouvre à moi", se réjouit Roberto Alagna. Ses fans le retrouveront aussi au cinéma. S'il est déjà apparu dans quelques films, les nouveaux projets du ténor devraient susciter l'intérêt. "On m'a proposé 2-3 films, dont un où je devrais jouer mon propre rôle", explique-t-il. "Et puis un autre, où je sais où je serai le professeur de, tenez-vous bien, Franck Sinatra. Ce sera un petit rôle mais c'est toujours marrant. On verra si tout ça se concrétise."

Ses deux projets sur Frank Sinatra et Al Capone ne sont donc pas très éloignés de l'histoire de la mafia. Une mafia pour laquelle Roberto Alagna avait chanté au début de sa carrière. La boucle est bouclée.

Europe 1
Par Alexis Patri