"Je chantais dans une conférence de mafieux" : l'étonnante anecdote de Roberto Alagna

  • A
  • A
roberto alagna 1:02
A 17 ans, Roberto Alagna a dû défendre son oncle contre un patron de la mafia © Europe 1
Partagez sur :
Avec son album "Le chanteur", le ténor Roberto Alagna revient à ses premières amours : les chansons de cabaret. Invité lundi de "Culture Médias", il se souvient au micro de Philippe Vandel d'une anecdote de cette époque. A 17 ans, il avait créé malgré lui un différend entre son oncle et un patron de la mafia.
INTERVIEW

Avant l'opéra, il a connu les cabarets… et la mafia ! Le ténor Roberto Alagna publie Le chanteur, un nouvel album où il reprend les grandes chansons de cabaret d'Yves Montand, d'Edith Piaf, ou encore de Dalida. Ses débuts dans les cabarets, avant son succès à l'opéra, ont parfois amené Roberto Alagna à chanter pour la mafia. Et à se faire quelques frayeurs, comme il le raconte lundi au micro de Philippe Vandel dans Culture Médias.

Parmi ces soirées où il chantait pour "des grands voyous qui faisaient partie de la mafia ou du grand banditisme", il y en a une qui a particulièrement marqué Roberto Alagna. "Je chantais lors d'une sorte de conférence de mafieux, pendant le cabaret", se souvient-il. "C'était en France, dans un cabaret corse. Il y avait plein de Napolitains, ils étaient tous ensemble." Il avait alors 17 ans.

"Il a sorti son colt et il lui a collé sur la tempe"

Roberto Alagna est présent avec son oncle qui, détail qui a son importance, est un peu plus jeune que lui. Le futur ténor se met à chanter, et sa performance semble plaire à l'un des mafieux présent. "Il y a une sorte de 'boss' de ce milieu qui se met à pleurer", raconte Roberto Alagna.

L'homme interpelle l'oncle de Roberto Alagna, sans savoir qui il est. "Il a dit à mon à mon oncle 'Tu as vu ce garçon-là ? Il nous fait pleurer !' Et mon oncle lui répond 'Oui, je sais, c'est mon neveu'", explique le chanteur. Une réponse qui n'a pas vraiment plu au mafieux. "Il a sorti son colt et il lui a collé sur la tempe en disant 'Et en plus tu te moques de moi !?'".

Le chanteur a dû intervenir pour confirmer qu'il s'agissait bien de son oncle et que le jeune homme n'avait pas fait une mauvaise blague. "Et c'est vrai que c'était étrange d'avoir un oncle de 17 ans, alors que j'avais moi-même 17 ans", reconnaît le chanteur, plutôt très compréhensif. La soirée a ensuite repris un cours plus apaisé.

Europe 1
Par Alexis Patri