Accusations de plagiat contre Gad Elmaleh : "C'est un peu 'too much'", estime Hugo Gélin

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Karl Zéro, le réalisateur est revenu sur les accusations de plagiat qui pèsent sur l'humoriste. Le cinéaste trouve qu'il est "un peu facile de tomber sur le seul gars qui marche à l'international".
KARL ZÉRO ET SES TONTONS FLINGUEURS

Une accusation en 2017, puis une seconde, en 2019. En un an et demi, Gad Elmaleh a été épinglé deux fois par la chaîne Youtube "CopyComic", qui recense les ressemblances entre les spectacles des humoristes français et nord-américains. De quoi entacher quelque peu la réputation de l'humoriste. Chez Karl Zéro lundi, le réalisateur Hugo Gélin, invité à l'occasion de la sortie de son film Mon inconnue, a défendu Gad Elmaleh.

 

>> De 16h à 17h, place à Karl Zéro et ses tontons flingueurs. Retrouvez le replay de l’émission ici

"Le mec fait rire la France entière". "Le plagiat, c'est depuis la nuit des temps", affirme Hugo Gélin au micro d'Europe 1. "Toutes les histoires ont toujours existé, on ne fait que répéter des histoires qui existent depuis la nuit des temps", estime le cinéaste pour prendre la défense de l'humoriste. Selon lui, s'en prendre à Gad Elmaleh est un peu simple. "Le mec fait rire la France entière, bientôt les États-Unis, c'est un peu facile de tomber sur le seul gars qui marche à l'international", ajoute le réalisateur. "Il n'y a aucune raison de se prendre la tête sur une phrase ou une réplique qui ressemble à l'un ou à l'autre", indique Hugo Gélin, "je trouve ça un peu 'too much'".

"CopyComic" vs Gad Elmaleh. Dans une première vidéo publiée à l'automne 2017, "CopyComic" avait mis en lumière un emprunt évident à un sketch de Jerry Seinfeld. Le 28 janvier dernier, la chaîne avait publié une nouvelle vidéo, égrainant les plagiats potentiels de l'humoriste français. George Carlin, Richard Pryor ou encore Martin Matte, pendant plus 10 minutes, "CopyComic" juxtaposait les séquences des spectacles de ces humoristes étrangers face à celles de Gad Elmaleh. Le comédien avait préféré joué la carte de l'ironie, se déguisant en son personnage de Chouchou, pour répondre à ces accusations.