Préparation à la Coupe du monde 2018 : revivez la belle victoire de la France face à l'Italie

, modifié à
  • A
  • A
Antoine Griezmann a marqué sur penalty contre l'Italie.
Antoine Griezmann a marqué sur penalty contre l'Italie. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
À quinze jours de son entrée en lice dans la Coupe du monde, l'équipe de France a brillé face à l'Italie (3-1), vendredi soir, à Nice. Prochain rendez-vous : le 9 juin à Lyon contre les États-Unis.
L'ESSENTIEL

Dans le monde du théâtre, on appelle ça une couturière. Juste avant la répétition générale, elle sert à fixer les dernières retouches et à optimiser les changements. C'est exactement ce qu'a fait l'équipe de France face à l'Italie (3-1), vendredi soir, à Nice. Pour leur deuxième et avant-dernier match de préparation avant la Coupe du monde, les Bleus ont régalé offensivement, à l'image du trio d'attaque Mbappé-Griezmann-Dembélé. Quatre jours après une rassurante victoire face à l'Irlande (2-0), et à quinze jours de son entrée en lice dans le tournoi, le 16 juin face à l'Australie, le test est globalement réussi. 

FRANCE 3 - 1 ITALIE

But : Umtiti (8e), Griezmann (29e, sp), Bonucci (36e), Dembélé (63e)

Le point final : La France s'impose 3-1 contre l'Italie. Sérieux et appliqués, les Bleus ont surtout fait parler leur talent offensif. Samuel Umtiti (8e), Antoine Griezmann (29e sp) ont marqué en première période, quand Ousmane Dembélé s'est distingué d'un superbe but en seconde (63e). Défensivement, la troupe de Didier Deschamps s'est montrée assez solide, malgré une saute de concentration sur le but de Leonardo Bonucci (36e). La répétition générale est fixée le 9 juin. Ce sera à Lyon, contre les États-Unis.

Le point après 90 minutes : Thauvin manque de marquer son premier but en Bleu. Entré à la place de Kylian Mbappé pour la fin de match (82e), Florian Thauvin, bien trouvé au point de penalty par un centre de Matuidi, se couche bien sur le ballon et place une belle volée du gauche, mais Sirigu sort le ballon d'un superbe réflexe (85e). Balotelli, lui, a eu droit à son ovation, contrairement à Paul Pogba, sorti sous quelques sifflets (87e). Un brin sévère.

Le point après 80 minutes : les dix dernières minutes ont surtout été marquées par les changements. Antoine Griezmann a laissé sa place à Olivier Giroud, Corentin Tolisso à Blaise Matuidi. Côté jeu, Mario Balotelli a trop enlevé sa frappe du pointu (76e). Paul Pogba, lui, a complètement dévissé sa tentative des 30 mètres (75e).

Le point après 70 minutes : quel but d'Ousmane Dembélé (63e) !!! Alors que Kylian Mbappé est contré aux abords de la surface, le ballon revient sur Dembélé, dont la merveille de ballon enroulé finit dans la lucarne opposée (63e). Son deuxième but avec les Bleus, en onze sélections. Dembélé a ensuite cédé sa place à Thomas Lemar (70e). Avant cela, Benjamin Mendy avait remplacé Lucas Hernandez (61e), auteur d'une belle première période.

Le point après 60 minutes : les Bleus proches du troisième ! L'équipe de France continue de mettre le feu dans la défense italienne. Lancé en profondeur, Mbappé a pu fixer Sirigu avant de remettre en retrait. Au bout de l'action, Pogba a lui décalé Tolisso, plein axe, mais la frappe de ce dernier est passée juste à côté (52e). Suite à un une-deux avec Griezmann, Mbappé, encore lui, a cette fois visé Dembélé, qui s'est un peu compliqué la vie et n'a pas pu conclure (57e).

Le point après 50 minutes : l'Italie pousse, Lloris repousse, Dembélé trouve la barre. L'équipe de Roberto Mancini a mis la pression d'entrée dans cette seconde période. Mario Balotelli, excentré sur la droite, a d'abord vu sa frappe repoussée du pied par Hugo Lloris, qui avait bien bouché l'angle (46e). Puis Bonucci n'a pas su mettre assez de puissance dans sa tête pour inquiéter le portier des Bleus, vigilant sur sa ligne (47e). Sur sa relance, le gardien de Tottenham a alors parfaitement trouvé Ousmane Dembélé. Après une accélération de feu sur plus de 50 mètres, et un splendide dribble pour se remettre sur son pied droit, le "Moustique", comme il est surnommé au Barça, a finalement trouvé la transversale (48e). Quelle intensité depuis le retour des vestiaires !

Le point à la mi-temps : l'équipe de France mène 2-1 à la pause ! Parfaitement entrés dans le match et récompensés par Samuel Umtiti (8e) et Antoine Griezmann sur penalty (29e), les Bleus, dominateurs, se sont malgré tout rendus coupables d'une faute d'inattention suite à un coup franc de Balotelli repris victorieusement par Bonucci (36e). Lucas Hernandez s'est particulièrement fait remarquer. Hyperactif sur son flanc gauche, le défenseur de l'Atlético de Madrid a provoqué un penalty mais a fait preuve de laxisme sur le but italien. Didier Deschamps devrait faire tourner en seconde période.

Le point après 40 minutes : l'Italie revient dans le match ! Sur un coup franc à l'extrême limite de la surface, Mario Balotelli décide de frapper côté gardien. Puissant et flottant, son tir est repoussé tant bien que mal par Hugo Lloris, complètement abandonné par sa défense - notamment Lucas Hernandez - qui n'a pas suivi. Sans mal, le capitaine Leonardo Bonucci, à l'affût, relance les siens (2-1, 36e). Pas grand-chose d'autre à signaler, si ce n'est la multiplication des fautes.

Le point après 30 minutes : les Bleus assoient leur domination, Griezmann marque sur penalty ! Parti depuis la ligne médiane, sur le côté gauche, Lucas Hernandez s'infiltre dans la surface italienne avant de s'effondrer suite à un contact avec Mandragora. Penalty confirmé par l'assistance vidéo, et transformé par Antoine Griezmann (29e). 2-0 ! Logique, encore une fois. Kylian Mbappé aurait en effet pu marquer à deux reprises. Alerté d'abord par "Grizou", l'attaquant du PSG avait mystifié Bonucci d'un crochet avant de se heurter à Sirigu en guise de dernier rempart (21e). Avant de voir sa frappe placée du pied droit, depuis les 18 mètres, échouer juste à côté des cages transalpines. 

Le point après 20 minutes : Kanté trouve le poteau ! Décalé par Antoine Griezmann plein axe, le milieu de terrain de Chelsea tente une lourde frappe à ras de terre depuis les 20 mètres. Le ballon fuse mais finit par heurter le poteau droit de Sirigu (20e). Les Italiens avaient pourtant repris du poil de la bête après l'ouverture du score française, exerçant un pressing plus agressif. Mario Balotelli s'était montré particulièrement actif, mais ni son coup franc axial (15e), contré par le mur, ni sa frappe puissante de l'extérieur du droit (16e), au-dessus, n'ont vraiment inquiété les Bleus.

Le point après 10 minutes : les Bleus parfaitement lancés ! Servi par un très bon centre de Benjamin Pavard au second poteau, Kylian Mbappé ajuste une volée du plat du pied droit. Sirigu repousse, mais Samuel Umtiti a bien suivi. Le défenseur du Barça marque de près dans le but vite (1-0, 8e). Une récompense logique pour l'équipe de France, qui a la mainmise sur cette partie. Benjamin Pavard et Lucas Hernandez ont été particulièrement actifs sur leurs côtés en ce début de match.

<

Le point sur les compos : Pour cette rencontre, Didier Deschamps a opéré sept changements par rapport au match de lundi. Benjamin Pavard et Lucas Hernandez sont titularisés sur les ailes de la défense. Le milieu de terrain est lui composé de Corentin Tolisso, N'Golo Kanté et Paul Pogba, qui joue gros ce soir. Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann occupent l'attaque. Côté italien, le nouvel entraîneur Roberto Mancini a fait confiance à deux revenants bien connus en France : Salvatore Sirigu dans les buts et Mario Balotelli en attaque. "Super Mario" devrait d'ailleurs disputer son tout dernier match en terre niçoise, après deux saisons passées sur la Côte d'Azur.