Coupe du monde : revivez la rencontre entre l'Espagne et le Maroc

, modifié à
  • A
  • A
Le Maroc et l'Espagne se sont quittés sur un match nul dans la dernière rencontre du groupe B. © Patrick HERTZOG / AFP
Partagez sur :

L'Espagne, menée deux fois au score, est allé chercher un match nul inespéré contre le Maroc lors de la dernière journée du groupe B. Les Espagnols terminent premiers de leur poule et affronteront la Russie en huitièmes.

L'ESSENTIEL

Clap de fin dans le groupe B ! L'Espagne, co-leader du groupe B après deux journées, s'est fait peur lundi contre l'Iran lors de son dernier match de poule (2-2). Menés deux fois au score et trop apathiques dans le jeu, les Espagnols ont arraché le point du nul dans le temps additionnel grâce à Iago Aspas. Grâce à ce résultat un peu inespéré et au match nul du Portugal contre l'Iran (1-1), l'Espagne termine en tête du groupe (à la différence de buts devant le Portugal) et affrontera la Russie en huitièmes de finale, dimanche à 16h.

MAROC - ESPAGNE : 2-2

Buts : Boutaïb (14e), Isco (19e), En-Nesyri (81e), Aspas (90e +1)

Le point à la fin du match : L'Espagne arrache le match nul ! Alors qu'ils étaient à deux doigts de concéder une inquiétante défaite, les hommes de Fernando Hierro s'en sortent in extremis. Sur un corner rapidement joué par Isco et Carvajal, Iago Aspas, seul dans la surface, a inscrit de la tête le but de l'égalisation en toute fin de match (90e + 1). Après vérification vidéo, l'attaquant espagnol n'était pas hors-jeu, comme signalé initialement par l'arbitre de touche. Les Espagnols s'en sortent très bien après avoir été menés à deux reprises. 

Le point à la 85e minute : le but pour le Maroc !! Les Lions de l'Atlas sont réalistes! Sur un corner, Fajr trouve En-Nesyri qui monte haut dans le ciel de Kaliningrad et décoche une tête croisée splendide. De Gea n'a pas bougé (81e) ! A noter que le passeur et le buteur marocains sont entrés en jeu dix minutes plus tôt seulement. Quel coup de massue sur la tête des Espagnols, qui restent malgré tout qualifiés.

Le point à la 75e minute : C'est l'heure du coaching ! Côté marocain, Belhanda et le buteur Boutaïb ont cédé leurs places à Fajr et En-Nesyri. Double changement également pour les Espagnols avec l'entrée d'Aspas et Asensio à la place de Costa et Thiago. Sur le terrain, le jeu est un peu plus poussif. Les Marocains laissent le ballon à leurs adversaires et ne sont guère inquiétés.

Le point à la 65e minute : Le réveil espagnol ! Visiblement secoués, les Espagnols sont (enfin) sortis de leur torpeur. Sur un centre à l'entrée de la surface, Isco a sauté plus haut que tout le monde et il a fallu un sauvetage sur sa ligne, de la tête, de Romain Saïss (62e) pour garder le Maroc dans le match. Sur le corner qui a suivi, Piqué, seul au point de pénalty, n'a pas cadré sa tête (63e). Rassérénés, les coéquipiers du capitaine Sergio Ramos ont remis le pied sur le ballon. 

Le point à la 55e minute : Les Marocains poussent fort ! Les Lions de l'Atlas ont bien démarré la seconde période en tenant plus le ballon. Après une belle séquence de passes, Ziyech a adressé un bon ballon pour Boussoufa dans la surface. Heureusement pour les Espagnols, David De Gea a réalisé une belle sortie aux poings pour écarter le danger (50e). Un avertissement qui a eu le mérite de réveiller les Ibériques. Dans la foulée, Karim El Ahmadi a trouvé la barre transversale sur une frappe puissante aux 30 mètres (55e). C'est chaud !

Le point à la reprise : c'est reparti à Kaliningrad ! Supérieure techniquement mais fragile défensivement, l'Espagne concède pour l'instant le match nul face au Maroc. S'ils veulent décrocher la première place du groupe, les Espagnols doivent se montrer plus précis dans le dernier geste.

Le point à la mi-temps : Score de parité à la pause ! Malgré une dernière grosse occasion pour Diego Costa qui a raté pour un millimètre un centre d'Iniesta (45e +2), l'Espagne n'a pas pris l'avantage sur le Maroc. Les Lions de l'Atlas essayent de mettre à profit leurs quelques ballons arrachés. Après un beau mouvement côté gauche, Hakim Ziyech a tenté sa chance mais sa frappe est passée au-dessus du but de David De Gea (43e). Dans l'autre match, le Portugal a ouvert le score contre l'Iran juste avant la pause grâce à un splendide extérieur du pied de Ricardo Quaresma. Si on en restait là, le Portugal terminerait premier du groupe B devant l'Espagne.

Le point à la 40e minute : L'Espagne domine, le Maroc s'agace. Le jeu ibérique penche beaucoup à gauche. Jordi Alba, très disponible dans son couloir, travaille beaucoup avec Iniesta, Thiago et Isco. Mais leurs centres dans la surface n'arrivent pas à trouver les pieds ou la tête de Diego Costa. Pas mieux sur corner puisque Busquets, complètement démarqué, n'a pas cadré sa tête. Privés de ballons, les Marocains se montrent un peu trop agressifs. En l'espace de deux minutes, Amrabat, Da Costa et Boussoufa ont récolté chacun un carton jaune.

Le point à la 30e minute : Les Espagnols ont le ballon mais ne sont pas à l'abri. C'est compliqué pour l'Espagne. Même si les hommes de Fernando Hierro ont mis le pied sur le ballon, ils affichent une étonnante fragilité défensive. Après avoir intercepté une touche de Piqué, Boutaïb s'est ainsi présenté seul face à De Gea mais le portier espagnol s'est interposé (25e). Un (petit) exploit pour le gardien : jusqu'ici, il avait fait face à quatre tirs cadrés depuis le début du Mondial et avait encaissé… quatre buts !

Le point à la 20e minute : Ouverture du score pour le Maroc et égalisation de l'Espagne dans la foulée ! Contre le cours du jeu, les Espagnols ont concédé l'ouverture du score. Khalid Boutaïb, l'avant-centre du Maroc a intercepté une passe imprécise d'Andres Iniesta pour Sergio Ramos et s'en est allé tromper David De Gea (14e). Le défenseur madrilène n'est pas exempt de tout reproche, il n'a pas franchement attaqué le ballon. Iniesta, également impliqué, s'est vite rattrapé. Cinq minutes plus tard, le milieu du Barça a bien combiné dans la surface avec Diego Costa et a pu servir Isco. Devant le but, le jeune Espagnol a égalisé et remis l'Espagne dans le sens de la marche (19e).

Le point à la 10e minute : Les deux équipes se jaugent. Pas de grosse occasion à se mettre sous la dent dans ce début de match. Comme attendu, les Espagnols ont mis le pied sur le ballon et tentent de jouer entre les défenseurs marocains. Mais les Lions de l'Atlas sont concentrés pour l'instant.

Le point au coup d'envoi : c'est parti à Kaliningrad entre l'Espagne et le Maroc ! Les Espagnols donnent le coup d'envoi.

Le point sur les compos : pas de grosse surprise côté espagnol. Fernando Hierro a procédé à un unique changement par rapport au match contre l'Iran : Thiago, le milieu du Bayern Munich, remplace Lucas Vasquez dans un rôle reculé, entre Diego Costa en pointe et Busquets et Iniesta au milieu de terrain. En revanche, il y a une surprise de taille dans la composition marocaine : Mehdi Benatia, défenseur et capitaine des Lions de l'Atlas, est sur le banc au coup d'envoi, remplacé par Romain Saïss.