Coupe du monde : les Bleus "reverseront une partie de leur prime à une association", assure Le Graët

, modifié à
  • A
  • A
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

"On a créé ça au niveau de l’ensemble du groupe : les joueurs reverseront une partie de leur prime à une association", assure le patron de la FFF dans une interview au Journal du dimanche.

On le savait déjà depuis quelques jours : Kylian Mbappé reversera l'intégralité de ses primes de Coupe du monde à plusieurs associations, dont Premiers de cordée, qui propose des initiations sportives pour les enfants hospitalisés et des actions de sensibilisation au handicap auprès des scolaires et des entreprises. Dans une interview au JDD, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, assure que le reste des joueurs de l'équipe de France vont suivre son exemple, au moins en partie.

"On a créé ça au niveau de l’ensemble du groupe : les joueurs reverseront une partie de leur prime à une association", assure le patron de la FFF. Qui précise, toutefois : "Mbappé va plus loin (en renonçant à toutes ses primes). Il y a peu, ses parents m’ont dit : 'Noël, ce n’est pas raisonnable. Il gagne des sommes folles, il ne faut pas qu’il prenne l’argent. Il est trop jeune, il en a assez.'  Il a pris cette option, chacun est libre."

À combien s'élèvent ces primes ? "Définies notamment avec certains cadres (Lloris, Varane, Matuidi), les primes représentent 30% de l'enveloppe globale qui sera perçue par la Fédération", rappelle l'Equipe. "En quarts, celle-ci tournerait autour de 15M€ au total. En cas de victoire finale, chaque Bleu percevrait environ 300.000€".

Pour Noël Le Graët, toutefois, les joueurs de l'équipe de France font, tous, preuve de générosité, chacun à leur manière. "Thauvin, par exemple : j’ai appris qu’il allait régulièrement à l’hôpital de Marseille voir des enfants malades. Seulement, il le fait avec beaucoup de discrétion", souligne le dirigeant de la FFF. "De manière collective, les joueurs et le staff de l'équipe de France ont également prévu de déduire une partie de leurs potentielles primes pour alimenter un pot commun à destination des autres membres de la FFF qui ont accompagné les Bleus dans cette aventure russe", lit-on aussi dans l'Equipe.