Coupe du monde 2018 - France-Pérou : les Bleus avec Giroud et Matuidi

, modifié à
  • A
  • A
Pour affronter le Pérou, Didier Deschamps a décidé de titulariser Olivier Giroud à la pointe de l'attaque tricolore.
Pour affronter le Pérou, Didier Deschamps a décidé de titulariser Olivier Giroud à la pointe de l'attaque tricolore. © Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Partagez sur :
Remplaçants contre l'Australie, Olivier Giroud et Blaise Matuidi seront titulaires face au Pérou, jeudi, à 17 heures, pour le deuxième match des Bleus.

On ne change pas une équipe qui gagne, dit l'adage. Didier Deschamps, lui, va à son encontre. Les débuts laborieux des Bleus en Coupe du monde face à l'Australie (2-1), samedi dernier, ont poussé le sélectionneur à opérer quelques changements pour affronter le Pérou, jeudi à 17 heures, à Ekaterinbourg. En attaque, Olivier Giroud retrouve sa traditionnelle place en pointe, aux dépens d'Ousmane Dembélé. Blaise Matuidi, lui, pousse Corentin Tolisso sur le banc, pour une équipe 100% inédite.

Un poste inhabituel pour Matuidi. Le milieu de terrain de la Juventus Turin devrait occuper le côté gauche de l'attaque ou du milieu, selon la physionomie du match, dans un 4-2-3-1 concocté pour l'occasion, un peu comme l'avait fait Moussa Sissoko sur le côté droit pendant l’Euro 2016. Tout expérimenté qu'il est (69ème sélection aujourd'hui), Blaise Matuidi est pourtant peu habitué à ce poste.

Griezmann est là, Pogba aussi. Son pendant sur le côté droit, Kylian Mbappé, était lui titularisé en pointe face à l'Australie. Antoine Griezmann complète la ligne d'attaque, derrière Olivier Giroud, préféré à Ousmane Dembélé pour la rude bataille qui s'annonce contre les Péruviens, et devant le milieu de terrain, composé du duo N'Golo Kanté-Paul Pogba.

Une défense inchangée. La défense reste quant à elle inchangée, puisque Benjamin Pavard et Lucas Hernandez occupent de nouveau les couloirs, quand la charnière Raphaël Varane-Samuel Umtiti est également reconduite. Dans les buts, Hugo Lloris fête pour sa part sa centième sélection.

Guerrero titulaire côté péruvien. En attaque, le sélectionneur du Pérou, Ricardo Gareca, a choisi de faire confiance à Paolo Guerrero, meilleur buteur de l'histoire des Incas, plutôt qu'à Jefferson Farfan. Dans le couloir droit, André Carrillo, un temps incertain, est bien là, à l'inverse de Renato Tapia, victime d'un choc à la tête contre le Danemark (défaite 1-0). Il est remplacé par Pedro Aquino au milieu de terrain.